LA FAIBLESSE COMME POLITIQUE

Publié le par NEOAFRICAIN


Le mois dernier les autorités iraniennes avaient fermement rejeté l'offre de collaboration lancée par Obama.
Depuis lors, le nouveau gouvernement israélien a déclaré que si les USA ne s'occupaient pas de l'Iran, il le ferait soi-même.

Cette semaine, lors de sa tournée "d'autopromotion" en Europe, Obama a finalement reconnu qu'Al-Qaida continuait de menacer le monde bien que "Bush ne soit plus président et que Barack Hussein Obama ait été élu président des USA" (dixit).

Aujourd'hui, c'est la Corée du Nord qui défie ouvertement le Japon, la Corée du Sud et les USA.

Par le lancement de son missile balistique qui a survolé l'archipel nippon pour s'échouer dans l'océan pacifique, Pyongyang démontre qu'en théorie il peut atteindre les meilleurs alliés des USA en Asie et même certains territoires américains.

Face à ce risque énorme pour la sécurité du monde, l'administration Obama réagit mollement en demandant une résolution de l'ONU. Avec la Chine et la Russie comme membres permanents, nul doute que Kim-Jong Il craint les décisions du Conseil de Sécurité....




Peu à peu, crise après crise, l'administration américaine actuelle réalisera l'inefficacité de sa politique de faiblesse face aux plus dangereux régimes de ce monde! 

Espérons juste que ce ne sera pas trop tard...




Publié dans ACTUALITE BRULANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article