INCONSCIENTE OBAMANIA

Publié le par NEOAFRICAIN


A QUELQUES SEMAINES

 

des élections présidentielles américaines, l’éditorialiste d’un grand journal en ligne écrivait:

 

« Je n’en reviens pas ; un jeune gauchiste qui toute sa vie a eu comme ami, comme mentor, comme guide spirituel, comme mécène, comme soutien politique des racistes, des antisémites, des marxistes, des terroristes et des gangsters , est sur le point d’être élu Président des Etats-Unis !.... »

 

HELAS,  réalité, dure réalité :

 

2 mois après son avènement on peut déjà épingler quelques mesures fortes

 

En économie :

 

-          La dette déjà abyssale des USA sera aggravée de quasi 10 mille milliards de dollars en dix ans

-          Le taux de chômage est passé à 8,1% de la population active américaine

-          Son pathétique Secrétaire d’Etat au Trésor multiplie les plans de relance, truffés de milliers d’ « earmarks » et de « pork barrels », et qui ont donné jusque là comme seuls résultats des scandales comme AIG

 

       Pour les questions de société :

 

-          Il a choisi d’autoriser le financement public de toutes les pratiques d’avortement. Même les pires. En effet, Obama a toujours soutenu « l’avortement » du bébé qui serait né vivant après une tentative manquée de l’avorter. Et il prévoit de financer de tels programmes partout dans le monde.

-          Toujours sur fonds publics, il autorise le financement des recherches sur les cellules souches humaines. Malgré les risques que de telles recherches comportent…

 

Sur la Géopolitique :

 

-          Il ne fait vraiment pas bon d’être opposant dans des régimes totalitaires de nos jours. Au moins il y a quelques années, ils savaient qui pouvaient les aider.. L’administration Obama ne se soucie guère d’eux. Je plains les opposants iraniens après les tentatives de rapprochement initiées par Obama. Il vient de reconnaître « la république islamiste » (!) ; je plains les Géorgiens, les pays d’Europe de l’Est et certains pays d’Asie centrale qui avaient choisi résolument le camp de l’Amérique libre et qui aujourd’hui ont compris que l’Amérique d’Obama ne lèvera pas le moindre doigt pour eux.

      Je plains aussi les opposants birmans, vénézuéliens, chinois, cubains, car le

      rapprochement voulu par les USA avec leurs tyrannies respectives les laisse sur

      le bord du chemin

-          Pour la guerre « contre le terrorisme » (attention : l’administration Obama a peur de ces mots) ; il peut envoyer tous les renforts qu’il veut en Afghanistan, mais ce n’est pas en planifiant les attaques avec les Iraniens ou en acceptant ouvertement de collaborer avec certains Talibans, qu’elle mettra à terre Al-Qaïda et ses partisans. Obama et ses suppôts doivent comprendre que sans gagner la guerre psychologique et idéologique contre la tyrannie, les USA perdront toujours la guerre sur le terrain.

-          Enfin, au moment où la Russie annonce une hausse de son budget militaire, où la Chine fait des pas de géant dans sa maîtrise technologique, où la Corée du Nord défie ouvertement les USA et ses alliés ; Obama choisit le désarmement.

 

 

     La liste des dégâts causés par la nouvelle administration américaine est longue.

En deux mois, Obama a fait tellement pour engager les USA dans la voie du socialisme, de l’hyper-endettement, du dollar rejeté dans le monde, de la perte de ses valeurs traditionnelles et de sa supériorité militaire et technologique qu’il me faudrait plus qu’un article pour le dénoncer.

 

Vous aurez compris que c’est en partie pour dénoncer l’Obamamania que j’ai conçu ce blog !

Publié dans ACTUALITE BRULANTE

Commenter cet article