HOLLANDE ET TRIERWEILER, LE PRESIDENT ET LA 1ere COMPAGNE : ENTRE MOLLESSE ET INDIGNITE

Publié le par NEOAFRICAIN

DALLAS-A-L-ELYSEE.jpg

 

 

Jusque là, je ne m’attendais pas à m’exprimer sur la compagne du nouveau Président français, sujet considéré comme « off limits », parce que dans ma culture on ne s’en prend pas à la famille de ses adversaires.

Mais la 1ère Compagne de France est elle-même sortie de l’ombre de la vie privé pour apparaître au grand jour des débats politiques. En soutenant publiquement un dissident de Gauche, officiellement exclu du Parti socialiste, Valérie TRIERWEILER s’engage résolument dans le débat politique. Son tweet (qu’elle confirmera par la suite) a déclenché une véritable tempête politico-médiatique. Et avec raison, car ne nous racontons pas d’histoire ; l’adversaire de ce dissident de province, Ségolène ROYAL, ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2007, ancienne compagne du nouveau Président et mère de quatre de ses enfants, n’est pas n’importe qui ! Pour elle, le nouveau Chef de l’Etat français a brisé l’une de ses promesses (il y en a déjà eu d’autres et il y en aura encore) en s’immisçant officiellement dans un combat partisan pour la soutenir. Pour elle, les leaders de trois partis de la majorité de Gauche se sont déplacés. Tout ça pour celle à qui le nouveau pouvoir a promis la Présidence de l’Assemblée Nationale…

 

Mais c’était sans compter sur la nouvelle compagne qui ne supporte pas l’idée de voir la fameuse « ex » de retour au 1er plan politique et continuellement autour de son compagnon. Certains parleront de  « Dallas » ou de « Feux de l’Amour » à l’Elysée. Il y a de cela, mais avec la lourde conséquence que cette pathétique séquence affecte l’image de tout le pays et révèle l’incapacité de la Gauche à se concentrer sur les différentes crises qui risquent de miner notre avenir à tous. Est-ce donc pour cela que les quatre grands enfants du Président HOLLANDE ne s’étaient pas rendus à l’investiture de leur père ? Est-ce donc par son opposition politique que la 1ère Compagne compte imposer son style à la Présidence française ?

 

Indigne cette femme, journaliste politique d’un hebdomadaire parvenue au cœur du pouvoir parce qu’elle est parvenu à conquérir le cœur de l’ancien patron du parti socialiste. Depuis qu’elle est sortie de la lumière, elle me donne l’impression d’une arriviste. A force de chercher absolument la « normalité », le nouveau pouvoir fait courir à la France le risque de tomber plus bas que dans la simplicité : dans les caniveaux d’une politique menée par des protagonistes dignes des plus mauvais « soap opera ». L’actuelle brille par sa jalousie et son inélégance ; l’ancienne vit peut-être ses dernières heures en politique, car si elle est battue ce dimanche par le rebelle FALORNI, ce sera certainement l’épilogue d’une carrière qui sombre depuis sa défaite face eu Président SARKOZY en 2007.

 

L’indignité du comportement de Madame TRIERWEILER, n’est permise que par la mollesse du Président de la République française qui brille déjà par son laxisme en politique intérieur et extérieur, et qui démontre au grand jour son incapacité à imposer autour de lui ne serait-ce qu’une cohérence de façade. Dans ce contexte de mauvais roman à l’eau de rose socialiste, qui peut encore croire que les secrets de la République sont bien gardés avec ce couple à l’Elysée ?

Publié dans ELECTIONS FRANCAISES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article