DENONCER LES METHODES DES SOCIALISTES, PUIS LES PUNIR AUX MUNICIPALES !

Publié le par NEOAFRICAIN

A quelques jours des premières élections nationales depuis ce triste jour de main 2012 qui a vu le nullissime François HOLLANDE accéder à la Présidence française, la campagne s’est très fortement durcie, alimentée par une véritable opération politico-médiatico-juidicaire qui a conduit des services de l’Etat sous les ordres de deux Ministres régaliens user et abuser de procédures judiciaires et instrumentaliser certains organes de presse à des fins de basse politique.

En réplique à cette déshonorante cabale politique, l’ancien chef de l’Etat a fait une sortie très remarquée ce matin. En se défendant, il a eu

Alors oui, en ce qui me concerne, j’aimerais que les hommes politiques de 1er plan se comportent en privé comme ils le font en public, avec dignité et retenue.

Mais la mise en évidence d’un véritable « cabinet noir » autour de l’actuel Président de la République qui a pour mission de nuire à son prédécesseur, les mensonges de la Ministre de la Justice, les rendez-vous secrets entre les journalistes qui publient les fuites et le pouvoir, la conviction que la retranscription des écoutes judiciaires effectuées sur le Président ont été lues par  le pouvoir exécutif, la publication par la presse des entretiens privés entre l’ancien Président et son avocat ; tout ceci est proprement insupportable.

Si vous y ajoutez tout ce que les opposants politiques à « l’Etat-PS » vivent depuis 22 mois (brocardés par des syndicats de magistrats, vilipendés et stigmatisés par la majorité de la presse, poursuivis par l’administration fiscale, condamnées à des peines totalement disproportionnées,  sévèrement dispersés lors des gigantesques manifestations,...) : alors oui, on peut dire que hélas, la France de Hollande prend le chemin du régime dans lequel a sévi la STASI !

Car si un pouvoir aussi discrédité sur ses résultats (chômage, réformes, dette et déficits publics,...) et plus impopulaire que tous les gouvernements depuis des décennies, ose faire tout ceci après seulement quelques mois de pouvoir ; imaginons seulement ce qu’ils feront si l’on ne les dénonce pas maintenant !

La dénonciation était donc salutaire ; mais maintenant les élections municipales sont la grande occasion d’envoyer un message clair à la majorité gauchiste au pouvoir depuis 2012 : « La France croule sous votre incompétence, vos mauvaises lois et vos méthodes de gouvernement et d’intimidation lui font déshonneur ! »

 

Publié dans ELECTIONS FRANCAISES

Commenter cet article