POUR NOS FRERES…

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Message de soutien pour nos « frères en Christ » d’Irak après le massacre de la Toussaint qui a vu des terroristes islamistes attaquer des fidèles chrétiens en pleine messe dans une cathédrale et causer plus de 50 morts et des dizaines de blessés.

A l’horreur de ce massacre, il y a aussi la symbolique macabre du calvaire vécu par ces chrétiens durant la dernière messe avant la fête de la Toussaint, période où les Chrétiens du monde entier prient plus particulièrement pour leurs proches décédés durant l’année.

Je reconnais n’avoir pas accordé suffisamment de temps à ce terrible évènement, préoccupé que j’étais par la débâcle électorale d’OBAMA. Mais peut-être que finalement les deux évènements sont quelque part liés ? Car le quasi silence des médias sur cet attentat est en grande partie légitimé par ce besoin absolu d’éviter tout ce qui pourrait être interprété par les Musulmans comme une critique et qui pourrait déboucher sur une querelle entre le monde en majorité chrétien et le monde musulman. Voyons le peu de cas qu’on fait des Chrétiens du Nigéria par exemple. Une simple comparaison avec la grande couverture  médiatique accordée à ce pasteur de Floride qui voulait brûler le Coran le 11 septembre dernier, nous montre de quel côté penche l’intérêt des médias. Je vois déjà les titres et les propos outrés des diplomates du monde entier si un terroriste chrétien pénétrait dans une mosquée pour y faire un attentat… Je ne fais bien-sûr pas l’apologie d’un tel acte, mais c’est la conscience de la différence de traitement de l’information qui est choquante. Tout ceci est issu de cette vague de repentance de Chrétiens pour des actes commis durant l’histoire, donnant ainsi des arguments à Al-Qaïda qui désigne les Chrétiens comme des « cibles légitimes » pour leurs attentas. On trouve normal que des caricaturistes soient menacés de mort et doivent vivre cachés pour s’être exprimé sur l’Islam, on critique durement le pape quand il émet une réflexion sur l’apport de l’Islam dans l’Histoire. Par tout ceci, on veut nous faire croire que le plus grand péril de notre ère serait une guerre de religions. Non, ce qui déstabilise notre monde d’aujourd’hui et qui crée tant de malheurs, c’est le manque de justice et à l’absence d’Etat de droit dans la plupart des pays à majoritairement musulmans. Si ce ne sont pas des dictatures barbares qui y règnent, c’est le pire des obscurantismes religieux qui y sévit.

Dans tout ceci, il faut féliciter la France qui a pris des mesures pour accueillir des rescapés de cette tuerie, en soigner certains et accorder l’asile à d’autres. Ce sont des mesures justes, pleines d’humanité que j’approuve, mais elles sont incomplètes. Car je n’imagine même pas la crainte dans laquelle vivent aujourd’hui les Chrétiens d’Irak. Il faudrait que des mesures plus énergiques soient prises pour que de tels actes ne se reproduisent pas, il faut traquer ces terroristes partout et tout le temps. Je ne dis pas qu’il faut « terroriser les terroristes » comme disait Poutine, car c’est contraire à ma foi ; mais il faut qu’on se dise qu’il n’y aura jamais de paix dans ce domaine sans justice pour les innocents. Les persécutions que vivent nos frères d’Irak est un scandale qui devrait susciter davantage de réactions et persuader tous ceux qui doutent encore que vraiment, on ne peut pas cohabiter avec le terrorisme islamiste, on doit le combattre, avec discernement certes, mais sans relâche !

Publié dans SECURITE-GUERRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article