FRANCOIS HOLLANDE INVESTI ROI FAINEANT

Publié le par NEOAFRICAIN

Avec la nomination de Jean-Marc AYRAULT comme 1er Ministre, le nouveau Président français consacre une nouvelle ère dans la politique moderne française.

Désormais donc, ni le Président, ni son Chef de Gouvernement n’auront exercé de fonctions ministérielles ou gérer des entreprises publiques de 1er ordre. La seule fonction nationale qu’ils ont occupé, hormis leurs postes de députés, c’est respectivement Chef de parti politique pendant 10 ans pour l’un, et Chef de groupe parlementaire pendant 15 ans pour l’autre. Le « monstre à deux têtes » qui dirige désormais l’Etat français est le duo le plus inexpérimenté de l’Histoire.

De 2012, nous retournons 60 ans en arrière, à l’époque où les Parlementaires de la IVème République régnaient en maîtres. Le parlementarisme qui est incarné à la caricature par François HOLLANDE est le total opposé de l’action. Les nouveaux maîtres de la France sont des experts en tactique politicienne, spécialistes pour concilier tel courant avec un autre, pour contenter tel réseau avec telle sensibilité. Tout ceci peut être efficace pour rester au pouvoir, mais en ces temps de crises mondiales, c’est de tout le contraire qu’il nous faut.

En plus, voulant se démarquer en tout point de son prédécesseur, le nouveau Président a déjà prévenu qu’il ne s’occuperait pas de tout et laisserait le 1er Ministre Gouverner. Il récite très justement la lettre de la Constitution française, mais en a-t-il compris l’esprit ?

Ce que le nouveau Président prépare c’est une sorte de retour au règne des Rois fainéants ! Lui qui a le bénéfice d’avoir recueilli le suffrage universel et qui tient sa légitimité du peuple souverain se contenterait de « fixer les lignes » que le gouvernement devrait suivre. La Gauche molle, devenant la Présidence molle pour une France faible !

Hélas pour nous, l’histoire des rois fainéants avait marqué la fin d’une ère. On ne le souhaite pas pour la France, mais le mélange de politiciens habitués à toutes sortes de « combinazione » et d’élus refusant d’assumer leur rôle, ne donnera rien de bon pour la France !

Il avait fallu le grand Charles De Gaulle pour sauver la France du péril de l'inexpérience et du cynisme politique. Qui sauvera la France cette fois-ci ?

 

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article