BARBARIE AU COEUR DE LA REPUBLIQUE!

Publié le par NEOAFRICAIN

Il n’y a quasi rien à ajouter aux très nombreux témoignages d’indignation et d’horreur qu’ont suscité les récents assassinats qui ont frappé la France. Le meurtre des soldats et surtout, le pire de tout ce qu’on peut imaginer, l’exécution des enfants juifs dans leur école de Toulouse.

Je me contenterai de dire deux choses :

1)      Maintenant que ces faits ont été qualifiés par le parquet d’actes de « terrorisme », il revient à la République Française de tout faire pour mettre hors d’état de nuire l’auteur de ces faits. Aucune démocratie ne pouvant vivre sereinement en ayant des terroristes en son sein. Le plan Vigipirate « écarlate » est  largement justifié et même si j’adore la liberté, j’ai toujours pensé qu’il fallait parfois sacrifier un peu de notre confort pour préserver nos libertés essentielles.

2)      Au regard de la gravité des faits, je comprends bien entendu la mise en parenthèse de la campagne électorale. Mais il ne faudrait pas que le terroriste ait gain de cause. Il faut que la vie continue et que la démocratie vive. J’ai toujours trouvé exemplaires de courage la détermination de ces tenanciers de café et de restaurants de TEL-AVIV qui s’évertuaient à ouvrir leurs établissements au lendemain des pires attaques. Voilà la réponse à la terreur ! Il faut que progressivement, la campagne présidentielle reprenne ses droits.

Enfin, je ne pourrai achever ce post sans remarquer que face aux plus graves dangers, le président SARKOZY a souvent les gestes et les attitudes les plus justes. Pas plus tard qu’il y a quelques jours, je relevais son attachement indéfectible aux sorts des victimes. Il fait toujours fi de toutes considérations politiques ou intellectuelles pour défendre les droits ou rendre justice aux victimes. Et si le débat existe entre les candidats sur d’autres sujets, sur ce point fondamental, l’actuel Chef de l’Etat est le plus crédible.

Tant que nous ne sommes pas menacés, nous avons tendance à oublier quel est le 1er droit humain, quelle est la 1ère liberté : vivre en sécurité. Et si nous ne pouvons être certains que l’auteur de ces horreurs sera appréhendé, nous savons à coup sûr que tous les moyens seront mis en œuvre pour obtenir ce résultat. Il faut éradiquer du cœur de la République toute trace de barbarie terroriste!

 

Commenter cet article