ALI SOUMARE ! DIFFAMATION, PRESCRIPTION, BANALISATION !

Publié le par NEOAFRICAIN

Ali-SOUMARE.jpg
A une semaine des élections régionales en France (1er tour le 14 mars-2ème tout le 21 mars), les sondages sont de plus en plus mauvais pour les partis de la majorité.

Dans ce contexte, l’affaire « Ali SOUMARE » sonne comme un nouveau problème pour la majorité, spécialement dans la région Ile de France.

Pour ceux (certainement rares) qui ne connaissent pas cette affaire, il s’agit du cas de ce jeune black d’origine malienne, vivant  dans une banlieue de Paris, chef de file des Socialistes en Val d’Oise et ancien porte-parole des jeunes lors des émeutes de 2007. ; qui a été publiquement traité par un Maire UMP d’être un « délinquant multirécidiviste chevronné » pour prétendument avoir participé des vols aggravés et à d’autres faits de violence. Depuis lors, le Maire en question a présenté des excuses pour s’être trompé sur certaines de ses  accusations et la fédération locale du parti présidentiel a demandé que ce Maire imprudent n’exerce plus aucune fonction exécutive dans leur formation. Mr ALI SOUMARE menace d’attaquer en diffamation. Problème supplémentaire, la Police vient de lancer une enquête interne pour savoir comment le casier judiciaire de l’individu a pu être révélé. En effet, il est inquiétant de savoir que n’importe qui peut accéder à son casier.

Pour être complet, il faut noter que Mr Ali SOUMARE n’a reconnu « « que » » deux des condamnations dont on l’a accusé. L’une étant un vol aggravé en 1999 pour lequel il a été lourdement condamné et qui est aujourd’hui prescrit. Et l’autre, des actes de violence portés contre deux femmes.

 

En pleine réaction pavlovienne, la majorité des médias ont crié au racisme et ont défendu le « pauvre » Ali SOUMARE, victime d’une « chasse aux sorcières ». Des médias étrangers le voient même en héros de l’intégration française…

 

Le problème principal pour ces élections, c’est qu’une partie importante de la jeunesse de France se reconnaît en ALI SOUMARE.  Le Parti Socialiste l’a bien compris et joue fortement sur le thème de la diversité. Alors que dans une société saine, des faits tels que ceux reconnus par le concerné devraient remettre en question toute campagne politique …

 

C’est un argument politique qui va porter et on peut dire avec quasi-certitude que dans quelques jours, Mr ALI SOUMARE sera élu. Ca pourrait même être le début d’une longue carrière politique.

 

D’abord, je dois dire que le droit de chaque citoyen à bénéficier de la prescription, doit être maintenu.  « L’oubli judiciaire » est nécessaire dans une société démocratique.

 

Mais je dois aussi dire comment je suis déçu qu’une nouvelle fois de nombreux Blacks de France se reconnaissent en ce genre d’individus. Souvent, je relève que le manque de bons modèles dans cette communauté a des conséquences terribles. Imaginer que des milliers de jeunes veulent ressembler à des gangsters ou à des repris de justice, donne une inquiétante image de l’avenir.

 En ce qui me concerne, je ne voterai jamais pour une personne dont j’aurai connaissance qu’il a commis des faits aussi graves dans son passé. J’adhère à la proposition de Loi qui interdirait définitivement à tout citoyen coupable de crimes de sang, de se présenter à des élections ou même de voter.


La banalisation du crime dans les sociétés modernes constitue un problème grave qui menace les bases mêmes de la démocratie !

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article