QUE VIVA LAS JMJ !

Publié le par NEOAFRICAIN

 

  

En cette fin de vacances d’été qui furent particulièrement maussades (mauvaise météo en Europe, angoisses face à la crise économique,…), un beau rayon de soleil nous sera venu de Madrid. Les Journées Mondiales de la Jeunesse version 2011, ont été un immense succès.

Pourtant rien ne fut épargné à ce grand rassemblement de Jeunes catholiques. Il y avait bien-sûr les habituels opposants aux valeurs chrétiennes (athées, bouffeurs de curés, minorités sexuelles diverses,..) ; et dans le contexte de difficultés socio-économiques que nous vivons, des esprits tordus ont aussi lancé une fausse polémique sur le coût de ces JMJ. Enfin, le climat aussi aura posé des difficultés ; avec cet orage qui a perturbé la veillée de prière présidée par le Saint Père, et la canicule qui aurait pu décourager les jeunes de venir nombreux à la grande messe de clôture de ce dimanche matin. Mais comme pour les Apôtres dont la barque était ballotée par la tempête dans la Bible, ici aussi le message est clair : n’ayez pas peur ! Il en fallait davantage pour atteindre la ferveur de ces jeunes venus si nombreux dans la capitale espagnole.

Je dois reconnaitre avoir moi-même été surpris par cette volonté inébranlable lorsque je m’étais rendu en 2005 aux premières JMJ de l’ère de Benoît XVI. Bien que le temps était pluvieux et que les médias ne cessaient de relever le supposé manque de charisme du Successeur de Jean-Paul II, nous étions finalement plus d’un million à suivre le Pape d’abord dans sa descente du Rhin, puis pour la célébration de la « méga-messe » sur le site de Marienfield…

Les quelque 1,5 million de jeunes Croyants enthousiastes qui se sont rassemblés cette semaine pour témoigner de leur foi chrétienne ont délivré un puissant message : il existe une autre jeunesse ! Loin de celle qui s’est honteusement manifestée dans les récentes émeutes en Angleterre, et très loin de celle qui ne jure que par les drogues et par les divers comportements autodestructeurs. Cette jeunesse, bien dans son temps et dans son monde, ne prétend pas maîtriser tous les contours de sa religion, mais en a compris l’essentiel : l’amour de cette vie saine qui est promue par les Evangiles. Il est temps que les responsables politiques donnent plus de place dans leurs discours à ceux qui reconnaissent dans leur vie et dans le monde la différence entre le Bien et le Mal. Le malheur étant que les jeunes sont toujours présumés irréfléchis et réfractaires à toutes valeurs jugées traditionnelles.

Ce message devrait aussi toucher les Croyants de tout âge, isolés dans leur foi ou doutant de celle-ci : non seulement ils ne sont pas seuls, mais en plus ils peuvent trouver beaucoup de plaisir à exposer leurs convictions. N’oublions pas que la religion catholique est la confession qui compte le plus de Croyants au monde.

A chaque édition, les JMJ font le plein de participants ; nouvel exemple de la qualité de jugement de Jean-Paul II qui en fut l’inspirateur. On peut déjà anticiper la grande affluence qui sera celle de Rio de Janeiro qui vient d’être désignée ville hôte pour 2013…Et moi, je trépigne d’impatience de les voir ensuite venir en Afrique noire. La jeunesse de nos pays en a aussi besoin, et soyons sûrs qu’elle se manifestera en grand nombre !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article