PRIMAIRE SOCIALISTE: SUCCES ET AFFRONTEMENT

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Le 1er tour des primaires ouvertes organisées par les Socialistes peut être considéré comme un succès politique majeur. En ces temps de crise et de défiance vis-à-vis de la politique, le peuple de gauche a clairement manifesté son envie de changement. On a eu la preuve que toutes les gauches sont déterminées à arracher l’alternance politique.

 

La Droite a le devoir d’entendre ce message, d’abandonner ses stériles divisions et de se rassembler. Une « armée mexicaine » de Socialistes, d’écolos, de communistes et de tous les Gauchistes de France et de Navarre s’est mise en marche. Il reste six mois pour que se mettent en ordre de bataille tous ceux qui ont à cœur la place de la France dans le monde, la maîtrise des finances publiques, le soutien aux entreprises pour lutter contre le chômage, la sécurité des personnes et des biens, et bien-sûr la défense des valeurs françaises.

 

Au final, le verdict des urnes socialistes a placé en tête les deux derniers patrons du Parti socialiste. Rien de spécial, donc. Sauf  qu’il y aura un match entre l’ancienne Ministre des Affaires sociales qui avait instauré en France la très funeste loi des 35heures ; et celui qui, pendant 10ans, a conduit le PS à tellement de défaites électorales qu’on ne peut les compter. Pour compléter le tableau, les votants d’hier ont placé le plus gauchiste des candidats à la 3ème place… On imagine déjà le consensus qui sortira de tout ça lundi matin !

 

Entre le clan Hollande et le clan AUBRY, la lutte sera serrée. Je pense que FRANCOIS Hollande est le plus dangereux pour Sarkozy, mais que MARTINE AUBRY représente mieux les idées de la Gauche française et qu’elle va s’imposer. Mais il risque d’avoir du sang !

 

Quant au principe des primaires, je reprendrai le même raisonnement que François FILLON : le centre et la droite française devront elles immanquablement en adopter le principe. Mais pas pour un Président en exercice, car il ne revient pas aux partis politiques de sanctionner un Président élu souverainement qui souhaiterait de se représenter.

Je reste marqué par les primaires américaines. Elles permettent de tester les capacités, la résistance et les projets des candidats à l’investiture. Celui qui sort vainqueur de cette épreuve a gagné toute sa légitimité. La soirée d’investiture n’est que le bouquet final visant à introniser le champion qui ira défendre les couleurs dans la joute finale.

Vraiment, il faut que toutes les formations politiques françaises s’y mettent !

 

PS : comment parler de ces primaires socialistes sans évoquer les larmes de Ségolène ROYAL???

Toujours émouvant de voir une dame pleurer. Mais peut-être que si au lendemain de sa cuisante défaite électorale de 2007 elle avait reconnue ne pas être au niveau pour être Chef de l’Etat, elle n’aurait pas été aussi déçue hier soir ! Comme disaient les Anciens Grecs : « Connais-toi toi-même ! »….. C’est ce qui lui a manqué toutes ces années!

 

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article