« PEOPLE ATTITUDE » : THURAM, NOAH, JAY-Z...ET (OUF !) M POKORA.

Publié le par NEOAFRICAIN

Les nouvelles du monde sont pesantes ces derniers temps, un peu de légèreté peut faire du bien. Citons quelques cas de Célébrités comme repris dans les médias ; et tentons d’en tirer quelques enseignements.

 

D’abord le cas de Lilian THURAM, ancienne star de football qui s’était auto)érigé censeur public, dont on apprend (quelques jours avant que son ami et allié Président socialiste le l’élève au grade prestigieux d’Officier de la Légion d’honneur) que son ancienne compagne aurait porté plainte contre lui pour « violence conjugales »... 

 

Le cas de Yannick NOAH et de sa compagne est du même acabit. Modèle pour certains de la star engagée (quand on dit « engagé », c’est surtout à Gauche), qui dit « non » à Sarkozy, qui soutient les Candidats socialistes avec des discours mielleux... Se retrouve attaqué en justice avec sa compagne par une ancienne aide à domicile qui se dit avoir été exploitée par l’ancienne star de la raquette...

 

Alors bien-sûr, redisons-le : devoir se défendre en justice n’est nullement synonyme de culpabilité. On dira simplement que quand on prend le parti de s’ériger en censeur, et surtout quand on s’implique politiquement, il faut savoir se tenir...

 

Mais il y a deux cas plus percutants : un mauvais et un bon.

 

Je découvre avec stupéfaction et dégoût via DRUDGE REPORT les mots de JAY-Z : « Je sais tenir un budget. J’étais dealer de drogue ». En parcourant l’article de Vanity Fair, le célèbre rappeur ajoute même « quand on deale, on doit savoir gérer ses dépenses et savoir quand réinvestir », il poursuit en expliquant que le crack était partout (..) il fallait survivre et améliorer ses conditions de vie... Totalement dégouté par des propos tenus par cet habitué de la Maison Blanche depuis qu’OBAMA y réside !

 

Mais la lumière viendra étonnement de M’POKORA, qui parle de ses valeurs, héritées de son grand-père ; les bonnes manières, la politesse, la rigueur. Et il répond indirectement à JAY-Z : “ les portes des fast-foods sont ouvertes à tous ceux qui veulent travailler, sans discrimination. Gagner de l’argent en dealant n’est pas difficile. Se lever tous les matins et se saigner au boulot l’est beaucoup plus. C’est un choix ”

 

Si tous les jeunes en recherche de modèle pouvaient lire cette dernière phrase, on pourrait espérer un monde un peu meilleur.

 

Impossible de tirer des conclusions générales et définitives ; mais retenons ce qui dit sur ce blog depuis si longtemps : l’importance de la famille dans la transmission des valeurs face au dégât du laxisme et de la victimisation.

 

Finalement, ce post sur les "People" n’était pas si léger que je l’ai pensé en l’entamant !

 

Publié dans REFLEXION GENERALE

Commenter cet article