Pathétique supplication !

Publié le par NEOAFRICAIN

En attendant les résultats tant attendus des élections américaines de  mi-mandat, j’ai trouvé sur le net cette photo totalement pathétique, qui hélas caractérise l’attitude de certains Noirs aux Etats-Unis qui attendent tout d’Obama, leur soi-disant « Messie ». Cet homme à genoux devant la voiture d’Obama qui vient de sortir d’un déjeuner à Chicago.

Je ne sais pas si les résultats de cette nuit donneront une nouvelle image de la communauté afro-américaine, ou si de façon plus générale, toute une partie de la population américaine changera cette mentalité humiliante.

Le choc de la photo comme dirait un célèbre magazine parisien. Je vois sur cette photo un pauvre homme qui a certainement l’impression d’avoir raté sa vie et vivant dans une précarité certaine, suppliant à genoux le Président des Etats-Unis. Cette posture qui serait mieux adaptée à un membre d’une secte devant son gourou, se passe bien en 2010.

N’est-ce pas là la caricature-même des comportements qu’une politique d’assistanat absolu entraîne?  Est-ce la dignité d’un citoyen que de réclamer à genoux un avantage à un gouvernant ? C’est ainsi que depuis toujours, j’ai par exemple toujours préféré une baisse d’impôts plutôt que une augmentation d’impôts dans le but d’obtenir une redistribution comme l’octroi de facilités de nourriture, de transport, ou de logement.

Nous avons là, les deux mots d’un début de Présidence manquée d’Obama : Primo la dépendance (donc la déresponsabilisation) de la population : l’Etat rachète les sociétés qui sont en faillites, l’Etat rachète les crédits des particuliers, l’Etat s’engage à payer des milliards pour des frais de santé, etc.… Et secundo, l’Ego surdimensionné d’un Président qui n’avait rien dirigé et rien bâti avant d’être propulsé l’homme le puissant du monde et qui cru que parce que quelques malheureux l’acclamaient plus que de raison, s’est cru le Messie de la politique.

Il tombera de bien haut !

Enfin, j’ai envie de dire à ce monsieur : retrouve ta dignité, lève-toi et n’oublie pas que tu es maître de ton destin !

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article