PALIN...ET CONSEQUENCES!

Publié le par NEOAFRICAIN

 

En apprenant la décision de SARAH PALIN de ne pas se présenter aux prochaines élections présidentielles américaines de 2012, je n’ai pas eu la réaction que j’aurais certainement eue il y a quelques temps. C’est comme si, au fil du temps, cette décision s’était imposée d’elle-même : elle a fait le bon choix !

Elle reste pour moi l’une des meilleures défenseuses de ces valeurs teintées de Reaganisme, de Néoconservatisme et de TEA-PARTY. Elle n’a cessé de briller depuis cette soirée de 2008 où elle était entrée dans le ticket présidentiel des Républicains. La passion qu’elle suscite autour de chacune de ses apparitions démontre qu’elle est et qu’elle restera une voix importante dans la politique américaine.

Mais hélas, elle provoque aussi un tel déferlement de haine dans les milieux médiatiques qu’il aurait fallu beaucoup trop d’énergie pour répondre à toutes les attaques contre elle, tout en faisant campagne pour chasser OBAMA de la Maison blanche. Elle a raison de dire qu’elle sera très efficace pour soutenir les candidats de son choix en 2012, comme elle a su le faire en 2010.

Il y a certainement des gens qui se réjouissent de cette annonce, notamment tous les gauchistes radicaux ; mais ils devraient être prudents. Parce que la belle d’Alaska sera redoutable si elle décide de soutenir à fond le prochain candidat Républicain. Heureusement, ils sont nombreux les candidats à l’investiture républicaine qui portent les mêmes principes que PALIN. Il faudra maintenant choisir celui qui les défendra au mieux en 2012, mais surtout celui parmi eux qui aura le plus de chances de battre OBAMA.

Au moment où j’écris ces lignes, la conséquence de cette non-candidature est de porter mon choix sur ROMNEY et sur CAIN. Et pour le poste de VP ; sauf si par miracle SARAH PALIN était à nouveau sollicitée, mon cœur balance entre MARCO RUBIO et ALLEN WEST comme colistier.

En conclusion, on perd une bonne candidate, mais les chances de gagner en 2012 sont toujours aussi importantes !

Commenter cet article