NON AU MARIAGE ET A L'ADOPTION DITS POUR TOUS!

Publié le par NEOAFRICAIN

 

A quelques heures du vote solennel de cette loi inique qui va inscrire dans le marbre une différence de conditions et d’histoires entre des enfants à naître, je me dois d’écrire sur le sujet.

Bien-sûr, tel un pyromane républicain, l’actuel Président français a, par cette loi (comme par celles qu’on nous promet comme le droit de vote pour les étrangers, etc..), lancé la plus grande tentative de fourberie démocratique visant à cliver le débat politique, à consolider sa base gauchiste et à dissimuler ses multiples échecs depuis son avènement à l’Elysée.

Mais même cette basse manœuvre, ne peut empêcher de s’exprimer tous ceux pour qui les mots de « famille » « mariage » « filiation » « parents-enfants » ont un sens presque sacré.

Il m’est insupportable d’imaginer la France, si beau pays, issue d’une belle et grandiose Histoire, changer l’un de ses plus importants fondements par un vote à main levée au Sénat et par un débat biaisé à l’Assemblée Nationale.

Changer le statut des enfants à naître, est au moins aussi violent que de transférer des pouvoirs de France à l’Union Européenne, ou que de changer la durée de mandats des Parlementaires, deux propositions qui requièrent naturellement le passage par référendum ou une révision constitutionnelle.

Je récuse tous ceux qui sous-estiment les lois visant l’homme et l’organisant de sa vie. Elles sont essentielles. Je dirais mêmes qu’elles devraient être le cœur de toutes les politiques.

Le pouvoir socialiste actuel a cédé au lobby gay très puissant à Paris et dans les milieux artistiques, ainsi qu’à quelques lobbies gauchistes ultra-radicaux. Tous les centristes et tous les extrêmes qui ont voté pour lui en 2012 ont beau le regretter, ils doivent en tirer leurs propres conséquences.

Tout ceci pourrait être le signe d’un jour très sombre pour l’honneur de la France qui s’est toujours honoré à défendre le plus faible contre la prédation des élites (car les enfants seront de facto la cible de certains adultes capricieux désireux d’avoir un enfant comme on possède un bien, sans penser à son histoire et à sa place dans notre humanité).

Mais il y a un rayon de soleil puissant dans cette triste dérive politique. Ce sont les millions de Français qui ont manifesté et qui se sont mobilisés pour s’opposer à ce projet de loi scandaleux. Comme LaManifPourTous, les  #VeilleursParis et tous les autres qui s’illustrent sur les réseaux sociaux.

Pour eux aussi, il y a quelque chose de sacré qui ne peut être touché à la légère ; et le mot d’ordre est clair : référendum et vrai débat ! Pas de vote à la hâte par une courte majorité de parlementaires, et pas de vote par les manifestants dans la rue : référendum pour que chaque Français puisse s’exprimer sur ce sujet capital.

 

Publié dans POLITIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article