NON A WIKILEAKS !

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Contrairement à d’autres, je me suis décidé de ne pas lire les « révélations » de WIKILEAKS, ne souhaitant pas participer à ce qui peut être soit une grande farce, soit le plus grand acte de piraterie de l’Histoire.

Je ne connais pas ce monsieur Julian ASSANGE et ce n’est pas parce qu’il ne m’inspire pas confiance d’emblée et qu’il est accusé de viol par la justice suédoise que je prends cette décision. Je ne partage pas leur besoin de dévoiler tous les secrets au monde entier. Le principe de l’ultra-transparence ne me plaît pas, parce que de facto il risque de basculer dans une forme de totalitarisme où finalement tout le monde se met à juger de tout et de tous et en temps réel.

Je regrette que des journaux dits sérieux relayent immédiatement les « informations » qu’il apporte sur la place publique. Pour moi ce n’est pas du journalisme, mais plutôt une sorte de « recel d’informations».

J’espère que les USA et d’autres pays traqueront cette organisation et son fondateur ; et que les services de sécurité et de renseignements se protégeront mieux à l’avenir, parce que tout ceci n’est pas de nature à nous rassurer quant à la protection des lieux et des biens les plus vitaux de notre temps.

 

Publié dans FAITS DIVERS

Commenter cet article