MITT ROMNEY: OUR NOMINEE

Publié le par NEOAFRICAIN

L’ancien Gouverneur de l’Etat du Massachussetts est depuis une dizaine de jours assuré de recueillir le nombre de délégués suffisants pour être sacré officiellement  candidat républicain à l’élection présidentielle américaine de novembre prochain. L’investiture officielle se tiendra fin août à TAMPA BAY.

 

Après avoir bataillé ferme durant les primaires, il jouit depuis plusieurs semaines de vents favorables. D’abord le ralliement de ses plus farouches adversaires à la campagne interne aux Républicains ainsi que la plupart des leaders conservateurs, puis les mauvaises nouvelles de l’économie américaine qui plombent les sondages d’OBAMA, et des scrutins comme celui qui a vu la victoire du Gouverneur Scott WALKER de Wisconsin. Le tout semble confirmer la vague de 2010 qui a fait basculer la Chambre des représentants us à droite. Et les incertitudes sur l’économie mondiale (notamment en Europe) et l’instabilité dans le Moyen-Orient ne plaident pas pour le Hope & Change promis par OBAMA en 2008.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que MITT ROMNEY a un profil atypique pour le chef de file républicain. Surtout si l’on compare avec l’image du parti Républicain que les médias du monde entier ont véhiculé. Mormon, il ne correspond pas à « l’extrémiste catholique ou évangélique » que les médias auraient adoré attaquer ; plutôt centre-droit, il se démarque aussi de cette image « d’ultraconservateur » qui a tant servi les Démocrates pour faire des voix lors des précédentes élections présidentielles ; enfin, reconnu par tous comme le candidat « le plus pro-business » de l’histoire contemporaine, il détient là un atout considérable en cette période de crise économique et financière.  Ce que ceci démontre, c’est d’abord la maturité du parti républicain, mais aussi la volonté affirmée de ses partisans de tourner la page OBAMA. Et la première condition de toute victoire, c’est de pouvoir compter sur un camp uni. Les divergences ne manqueront pas ; mais l’objectif qui rassemble les Républicains et une grande partie des Indépendants autour de ROMNEY, c’est l’insupportable dette,  l’important taux de chômage, la perte d’initiative des USA dans les grands dossiers internationaux, et la sensation chez de nombreux américains que leurs gouvernants s’écartent de « l’esprit américain » tel que codifié dans leur chère Constitution et telle que vantée par leurs Pères Fondateurs.

 

MITT ROMNEY est donc en orbite et pourra bien devenir le prochain Président des Etats-Unis dans moins de cinq mois.  Il peut même gagner sans vraiment briller. La crise qui frappe le monde depuis quelques années conduit les électeurs à battre quasi systématiquement tous les sortants. Si le Candidat Républicain manœuvre bien : choisit un bon colistier, ne donne pas matière à polémique aux médias qui seront à coup sûr pour le Démocrate, et surtout se concentre sur le bilan désastreux du Président sortant, je peux prédire qu’il remportera l’élection du 6 novembre 2012.

Publié dans US ELECTIONS

Commenter cet article