LUC FERRY: L'INSUPPORTABLE SOUPÇON!

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Cette semaine aura été marquée par une nouvelle affaire de mœurs qui pourrait impliquer un ministre français. J’ai été surpris de retrouver Mr. FERRY dans le premier rôle de scandale sordide. Cet ancien ministre de l'Education Nationale est un brillant intellectuel, « philosophe de droite » reconnu pour ses talents. Mais il a tenu lundi soir des propos inadmissibles. Affirmer savoir depuis des années qu’un ancien Ministre avait commis des actes de pédophilie au Maroc, et ne rien dire à qui de droit est carrément inacceptable de la part d’un Ministre de la République. Ce silence est certes punissable par la loi (et c’est pour ça qu’il a été entendu par le parquet vendredi matin), mais pour moi c’est aussi une grande faute morale ! Que se passe-t-il avec ces politiciens ? Ont-ils perdu toute notion de bien et de mal ? Comment peuvent-ils rester silencieux face à de tels actes ? Ca ne sert à rien ensuite de pleurer les victimes des tueurs et violeurs en série…Le comble c’est que je suis persuadé qu’il n’avait même pas conscience de l’énormité de ses propos quand il les a tenus. L’ancien responsable de tout le système éducatif français, avec des millions d’élèves scolarisés, devrait s’inquiéter davantage pour les enfants.

 

Il est vrai que l’affaire Strauss-Kahn est passée par là. Après l’interpellation de l’ancien Directeur Général du FMI, la presse française avait révélé qu’elle connaissait son mauvais comportement envers les femmes, et qu’en fait ils étaient nombreux au sein de cette profession à se douter qu’il allait déraper… Ce fut la stupeur pour la plupart d’entre nous. On a eu la preuve en grand de la complaisance des médias envers un politique. Les mêmes médias qui parfois utilisent des méthodes inavouables pour obtenir des informations à publier ; mais qui, pour celui qui était le favori déclaré de l’élection présidentielle de 2012, ont fait preuve de très peu de volonté de s’étendre davantage sur ses penchants.

Dans une atmosphère de suspicion légitime envers le 4ème pouvoir, certains Politiciens se sont sentis obligés de protéger la presse française, clamant que « Non, en France nous ne voulons pas de presse « trash » comme en Angleterre ou aux USA ! ». Nous comprenons tous que la presse ne doit publier que des informations vérifiées et qu’elle doit éviter de condamner médiatiquement quiconque n’aurait pas été condamné judiciairement. Mais s’il s’agit de protéger le copinage malsain qui existe entre les politiques et les journalistes ; nous serons nombreux à préférer la presse anglo-saxonne, réputée plus engagée. Pourtant dans leur charte, il est dit que les journalistes ont pour mission d’informer le public, et qu’ils doivent être indépendants de tout pouvoir... Il serait temps qu’ils s’en souviennent !

 

Heureusement pour la recherche de la vérité dans cette affaire révélée par Ferry, la machine judicaire s’est mise en marche. Les ONG marocaines et françaises qui défendent les enfants victimes abus sexuels ont eu la bonne attitude en portant plainte contre X. On peut espérer qu’il y aura au moins une personne (parmi toutes celles qui savent ce qui s’est réellement passé à Marrakech) dont la conscience le pousserait à citer le nom du criminel supposé. Ainsi la Justice pourra vérifier la véracité de tout ça. Et si les faits sont avérés, j’espère qu’elle frappera fort. Le tourisme sexuel est un fléau, surtout quand il est pratiqué par des pédophiles.

 

Au vu de toutes ces affaires de mœurs, il est clair que la France ne pourra faire l’économie d’une sorte de moralisation de son personnel politique. Les citoyens ont le droit de connaître les valeurs de ceux qui sont dépositaires de leur destin !

 

 

Publié dans FAITS DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article