LES BLEUS: MERCI A BLANC!

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Après la pluie, le beau temps ! La France vient de se qualifier pour la phase finale de l’EURO 2012 qui se jouera en Pologne et en Ukraine l’année prochaine. Au-delà de la performance de ce soir (qui fut plus que moyenne), on peut remarquer tout le travail effectué par Laurent BLANC depuis l’année dernière. En un peu plus d’un an, il a su sortir l’Equipe de France du trou sportif et moral dans lequel Raymond DOMENECH l’avait jetée.

Il est cependant clair que la France actuelle n’a pas de joueur doté du talent d’un Platini ou d’un Zidane. Par exemple ce soir, les erreurs défensives et l’inexistence du milieu de terrain étaient fort inquiétantes. Mais les jeunes joueurs qui composent son équipe ont remporté leur qualification avec leur cœur et leur sueur. C’est le minimum qu’on attend des sportifs qui ont la chance représenter leur pays.

La France, grande nation du sport et du foot en particulier, se retrouve à nouveau dans la cour des Grands. Le Championnat d’Europe des Nations reste un rendez-vous privilégié dans la planète football. En dehors de quelques pays d’Afrique et d’Amérique, les meilleures équipes nationales sont sur le vieux continent. Il suffit de voir comment les plus grands joueurs du monde se retrouvent dans les différents clubs européens pour s’en assurer... Qu’il vienne d’Amérique du Sud ou d’Afrique, le joueur de haut niveau doit jouer en Europe, avant éventuellement de prendre une retraite dorée dans un pays du Golfe. C’est désormais le parcours gagnant !

Mais pour revenir à l’Euro 2012 : en plus de la fête sportive qu’il représentera pour tous les amateurs du ballon rond, il y aura aussi la dimension géopolitique. Pour la première fois depuis la chute du mur de Berlin cette grande manifestation se déroulera dans deux des pays qui ont le plus souffert du communisme, et qui depuis lors se sont résolument tourné vers l’Ouest. Durant tout le mois de juin prochain, les deux hôtes bénéficieront d’une publicité importante qui devrait leur profiter en termes d’investissements et de tourisme. Comme pour la France en 1998, quand elle avait organisé la Coupe du Monde, la Pologne et l’Ukraine seront très probablement boostés par ce tournoi sportif.

Pour ces raisons économiques, géopolitiques et surtout sportives, la France devait se qualifier. Maintenant qu’elle y est, elle peut remercier Laurent BLANC. Lui qui avait déjà tout gagné sur les terrains, a désormais mérité ses galons de bon sélectionneur national.

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article