Le triomphe de la gastronomie

Publié le par NEOAFRICAIN

L'UNESCO vient d’inscrire la gastronomie française dans le « patrimoine immatériel de l’humanité ».

Le monde reconnaît ainsi toute la qualité française dans l’art de la table. Cette façon incomparable qu’il y a en France de dresser une table et de servir des plats plus succulents les uns que les autres, de la belle entrée au fromage, le tout arrosé des meilleurs vins et spiritueux.

 

Et pourtant, cette annonce n’a pas fait le bruit qu’on aurait pu imaginer. Ce qui est surprenant, quand on connaît l’attachement particulier des Français à leur patrimoine culturel. Une actualité politique chargée peut être une des explications de cette relative discrétion, mais je crois davantage que c’est une autre conséquence de la crise économique qui sévit et de la morosité qui en découle.

 

La gastronomie française a été, d’après les spécialistes, codifiée par le roi Louis XIV ; et c’est vrai qu’aujourd’hui encore elle garde ce côté précieux et luxueux qui correspond bien au prix que coûte un bon dîner dans une belle table, surtout si le restaurant détient quelques étoiles au guide Michelin… En cette période où l’on cherche tous à réduire nos dépenses, il y a une sélection naturelle qui se fait à la porte des meilleurs établissements de France. La grande gastronomie, celle qui fait rêver dans le monde entier, reste réservée à ceux qui peuvent se la payer. Cependant, je ne serai pas de ceux qui le regrettent. Tout ce qui est beau (et bon) est précieux !

Les bons produits coûtent cher, les grands chefs méritent une bonne rémunération, et le décor doit être en harmonie avec tout cela pour que le tout soit parfait. C’est pourquoi il faut savoir considérer un bon dîner comme une occasion spéciale; et savoir rêver avec ce qui nous est proposé dans l’assiette.  

 

Voyageant beaucoup, j’apprécie énormément la nourriture chinoise et l’italienne, ainsi que les bons fast-foods américains et les pizzas qui apportent une certaine convivialité pour des soirées « relax » ou qui simplement font gagner du temps dans des journées parfois trop remplies. Je suis aussi un grand amateur de la nourriture africaine qui me rappelle si bien mes origines. Je ne renie donc rien de la nourriture de notre siècle ; mais je place la haute gastronomie française ailleurs. Quand on a pu parcourir la France, qui est si belle quand on la traverse en voiture ou en train, on la redécouvre par son bon pain, ses vins exceptionnels, ses volailles, son foie gras, ses fromages, ses fruits de mer,…

 

La gastronomie qui vient d’être récompensée, est en fait une manière de vivre, c’est toute une façon d’aborder la vie. Et elle fait entièrement partie de l’identité nationale française. A ce titre, les Français peuvent en être fiers. Bon appétit! 

Publié dans FAITS DIVERS

Commenter cet article