LE REVE SPORTIF AMERICAIN

Publié le par NEOAFRICAIN

 

LA « LINMANIA » est entrain de frapper la NBA. Personne il y a encore quelques semaines ne pouvaient pourtant l’imaginer. Ce jeune talent d’origine asiatique sauvera peut-être la saison des New-York KNICKS (mon équipe de cœur) qui manquaient cruellement d’un « point guard » de haut niveau.

Depuis quelques temps, Jeremy LIN vit un véritable conte de fées sportif. Jugé comme un joueur de bas niveau, il ne jouissait que de peu de minutes de jeu. Mais la très mauvaise série de défaites de KNICKS couplée à hécatombe de joueurs blessés, ont poussé l’entraineur à prendre des mesures désespérées comme celle de donner sa chance à LIN…Et ce fut le début de cette LINMANIA que certains appellent « LINSANITY » tellement elle est incroyable pour un sport de haut niveau avec tant de talents, de puissance physique, de statistiques, d’experts… Personne n’a pu prévoir que LIN ferait le meilleur départ de l’histoire de la NBA pour un joueur titularisé, conduisant mes chers KNICKS a remporté 7 victoires d’affilée sur des équipes comme DALLAS (les champions en titre), ou les LAKERS de Kobe BRYANT.

Mêmes les plus têtus des Américanophobes reconnaitront avec moi que seuls les USA permettent ce genre  de rêves éveillés. Que ce soit dans le sport ou dans le Cinéma, la Music ou le Showbiz en général, il n’y a pas un autre pays qui offre d’autant d’opportunités aux individus de s’élever, de s’enrichir ou de s’épanouir, nonobstant leurs origines raciales, sociales ou culturelles.

Et les fans du monde entier sont toujours au rendez-vous ! Les Congolais de Kinshasa rêvaient tous de Dikembe MUTOMBO, ceux de Brazzaville n’ont pas de mots assez doux pour Serge IBAKA, les Français et les Espagnoles qui se sont fait un nom outre-Atlantique sont des stars dans leur pays d’origine ; et aujourd’hui, ce sont les fans Asiatiques du monde entier qui sont à l’honneur. Non pas que seul un Africain peut apprécier le succès d’un autre Africain ou un Asiatique celui d’un américain d’origine asiatique (j’en suis la preuve), mais pour des populations qui ne connaissent pas bien les USA, elles ont là la preuve de l’ascenseur social américain. Car même si les discriminations et les injustices ne manquent pas comme dans toute société humaine ; il y a toujours là-bas une forte prime à l’effort, au talent, et à l’abnégation qui ne se retrouve nulle part ailleurs. Ce n’est donc pas un miracle qu’ils soient les meilleurs dans tant de domaines !

Publié dans SPORT

Commenter cet article