Le retour du terrorisme islamiste !

Publié le par NEOAFRICAIN

Le terrorisme islamiste fait son retour sur la scène médiatique.  Ce jeudi 28, un message de Ben Laden menaçant directement contre la France a été authentifié ; aujourd’hui les Etats=Unis annoncent avoir déjoué l’explosion de colis piégés dans des avions cargos ;  tout ceci quelques semaines après l’enlèvement de Français au Niger par Al-Qaïda au Maghreb.  Retour sur la scène médiatique, mais ils n’ont jamais disparu sur le terrain. Que du contraire !

Ils ont pu profité d’une relative accalmie de ces deux dernières années. Car les  opinions politiques étaient davantage tournées vers les questions socio-économiques, et aux Etats-Unis, on a baigné dans cette vaine politique de la main tendue d’Obama vers le monde musulman.

Le terrorisme islamiste à mon sens, ne peut être vaincu que par des mesures militaires et sécuritaires fortes et par une intransigeance envers leur idéologie. Les Terroristes se renforcent à chaque fois qu’on diminue la pression militaire ou sécuritaire (retrait d’Afghanistan ou mise en cause des lois comme le « patriot act »), tout comme ils se renforcent quand on nous explique qu’au fond les terroristes n’agissent qu’en réaction à des injustices. J’accuse de complicité passive avec le terrorisme islamiste tous ceux qui trouvent dans la  crise israélo-palestinienne ou dans la façon dont les sociétés occidentales se comportent une quelconque justification des actes terroristes.

Il y a encore un mois, les Socialistes accusaient le gouvernement de trop en faire avec ces annonces de risques d’attentats en France, et donc de faire diversion en plein mouvement social… Quelle irresponsabilité de leur part !

Il est grand temps que l’on sorte de la logique de la main tendue envers les terroristes. Comme si écrire une lettre au président iranien pouvait le décourager de promouvoir l’idéologie qui est la sienne ; comme si faire un beau discours au Caire pouvait attendrir les plus radicaux des Salafistes …  Quelle naïveté de croire que ces « fous de Dieu » qui ont consacré toutes leurs vies à l’hégémonie de leur idéologie totalitaire peuvent être sensibles  à ces gestes !

Et comme je l’écris souvent dans ces colonnes : pendant que les dirigeants du monde hésitent à réellement mettre le paquet pour détruire les terroristes, leur idéologie progresse, notamment en Afrique noire, où ils profitent de la faiblesse de ces Etats pour s’implanter.  Et demain ils utiliseront ces mêmes pays comme base arrière pour lancer leur attaque aux Etats=Unis ou en Europe. Un peu comme les cartels de la drogue sud-américains qui prennent le contrôle de petits pays du Golfe de Guinée pour exporter leur marchandise de façon indirecte en Europe. Tout ceci causera de grands dégâts en Afrique. Pense-t-on aux conséquences économiques pour le Mali de devoir subir la présence d’Al-Qaïda au Maghreb sur son sol? Ceux-là même qui se disent sensibles aux malheurs de ce continent devraient en prendre conscience.  

L’avantage de la stratégie de G.W. BUSH, c’est qu’elle était proactive. Elle ne se contentait pas de devoir déjouer des attentats juste avant qu’ils ne se produisent. Elle prônait d’amener la guerre sur le terrain des Islamistes. Aujourd’hui, il faudrait avoir le courage de les combattre au Yémen même, et non de les attendre dans les aéroports ou les ports occidentaux, ou de dépendre de la bienveillance de services de sécurité de pays arabes. Car même si nombre d’entre eux combattent réellement les Islamistes (et paient le prix fort pour cela), on ne peut pas exclure le risque qu’ils soient infiltrés.

Tout ce qu’on peut faire aujourd’hui, c’est de prier que les services de renseignements fassent bien leur boulot et de continuer à vivre normalement pour ne pas donner raison aux terroristes. Prendre les avions, passer dans les gares, et circuler dans les endroits les plus populaires de nos villes. Mais sans réelle stratégie , on peut raisonnablement craindre qu’une de leurs funestes tentatives aboutira.

Il faudrait utiliser ce retour du terrorisme sur la scène médiatique, comme argument pour se souvenir que dans ce domaine aussi, la meilleure défense reste l’attaque.

Publié dans SECURITE-GUERRE

Commenter cet article