LE MALHEUR D'AMY!

Publié le par NEOAFRICAIN

 

La jeune et talentueuse chanteuse Amy Winehouse est donc décédée ce samedi. L’autopsie est en cours, mais déjà on peut raisonnablement constater que la vie que menait cette jeune star était en soi une façon lente, mais certaine de mourir. Trop de drogues, trop d’alcool, complètement « pétée » durant ses apparitions publiques, incapable de se tenir debout durant ses propres concerts… Bref, la déchéance en direct! Je ne connaissais pas particulièrement le répertoire de la défunte, je ne peux citer aucune de ses chansons sauf la fameuse chanson parlant de « rehab ». Ce qui est surtout malheureux, c’est que ces jeunes stars qui font rêver des millions d’adolescents dans le monde sont en fait elles-mêmes perdues dans un monde qu’elles ne comprennent pas, et que comme elles sont pour la plupart en manque d’éducation et particulièrement pauvres spirituellement, elles sombrent aisément dans les paradis artificiels. Quel exemple pour leurs fans !

L’annonce de cette mort m’a immédiatement fait repenser à celle de Kurt Cobain. Non pas pour cette sordide histoire de club des 27 dont parlent les commentateurs, mais pour un souvenir plus personnel. Celui d’un jeune voisin qui s’était suicidé quelques temps après le leader de « Nirvana ». Son père l’avait retrouvé mort dans sa chambre, bercé par le son percutant de la chanson-phare de son idole…

On sous-estime l’impact négatif qu’ont ces chanteurs sur la vie de ces jeunes. Surtout que la plupart de ces artistes fument et/ou se droguent ouvertement, et adorent faire étalage de leurs vices. Tout ceci devrait faire réfléchir ces Politiciens irresponsables qui en France veulent relancer le débat sur la dépénalisation du cannabis. La banalisation de la consommation des drogues (mêmes celles dites « douces »), n’est en rien une avancée sociétale. L’Etat a tout de même des missions plus importantes et plus bénéfiques pour la population que celles de se transformer en « dealer légal » de produits stupéfiants connus pour affecter gravement la santé de ceux qui s’y adonnent! Il faut au contraire redire sans ambages que l’addiction aux drogues détruit inéluctablement la vie de ceux qui en consomment.

Les exemples sont, hélas, très nombreux.

 

 

Publié dans FAITS DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article