LA PASSION ROUGE

Publié le par NEOAFRICAIN

anti-che.jpg
Un récent article consacré à la barbarie castriste m'a replongé dans ce débat vieux comme la guerre froide. Il portait sur des initiatives lancées en solidarité avec les prisonniers politiques cubains. Force est de constater que depuis un certain temps, la répression dans des pays comme Cuba ou le Venezuela, ne fait plus recette dans les médias. Il est plus commode de dénoncer la prétendue dictature de BUSH ou les dégâts supposés du « libéralisme ». Cette différence d’appréciation n’est pas négligeable. Elle explique pourquoi l’actuel locataire de la Maison Blanche se permet ouvertement de plaider pour une levée de l’embargo contre le régime cubain, ou de ménager le Boucher de Caracas.

Depuis ma jeunesse déjà, les figures comme celles du « Che » ou celles plus sensuelles des jolies passionarias communistes font rêver les masses. Mais derrière ces images douces et idéales, il y a des réalités dures et terribles qu’hélas beaucoup sous-estiment. Les purges, les goulags, la dictature du peuple, les grandes famines, le désastre économique, la répression religieuse, l’intimidation politique,... sont des conséquences directes  de l’instauration d’un régime communiste dans un pays.

Une fois encore, il faut reconnaître le rôle néfaste de la pensée unique dans les médias (regarder la chaîne ARTE pour s’en rendre compte). Tant que les icônes gauchistes ne seront pas traitées pour ce qu’elles sont, l’ignorance perdurera et les malheureux prisonniers politiques seront bien seuls face à leurs bourreaux.

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article