LA FRANCE N'OUBLIERA JAMAIS!

Publié le par NEOAFRICAIN

 Le président de la République s'est recueilli devant chacun des cercueils.

 

Après l'horreur de l'attentat qui a frappé la belle ville de Marrakech le 28 avril dernier, le Président Sarkozy a eu les gestes et les mots justes lors de la cérémonie d’accueil des dépouilles des malheureuses victimes françaises.

 

« La France n'oubliera pas. Elle n'oubliera pas la douleur. Elle n'oubliera pas l'injustice. Elle n'oubliera pas le crime. (…) »

 

 

Les lâches terroristes ont décidé de frapper un des pays arabes les plus dynamiques, les plus beaux et surtout les plus ouverts aux autres cultures. Le Maroc (que je connais pour m’y être rendu assez régulièrement) est ce pays musulman dirigé par une monarchie qui descend du Prophète Mahomet où Chrétiens et Juifs peuvent vivre, prier, se marier et y être enterré en paix. Ce pays est si accueillant pour les touristes que le secteur du tourisme est devenu véritablement critique pour son économie. Le Maroc a aussi, sous le roi MOHAMET VI, pris résolument le chemin de la modernisation et du plus grand respect des droits humains.

C’est donc tout ceci que les terroristes ont voulu briser. Ils ne supportent pas qu’un pays musulman reste fidèle à ses cultures et à sa religion, tout en étant aussi tolérant envers les autres et tout en luttant farouchement contre l’islamisme. Les Français qui vivent ou séjournent temporairement au Maghreb ont certes des raisons objectives de s’inquiéter ; mais la récente exécution de BEN LADEN a ceci de bon qu'elle apporte la preuve qu’aucun terroriste ne peut indéfiniment se soustraire à la justice.

 

Ce sont les gouvernements et les agences spécialisées qui ont le devoir de leur faire payer cet attentat. Quant à nous, touristes ou voyageurs, la résistance à la terreur se caractérise par notre capacité à ne pas changer notre mode de vie en fonction de ces crimes abjects.

Je l’avoue ma première réaction a été de me dire que désormais si je retourne au Maroc il faudra éviter les lieux trop touristiques. Mais je me suis vite ressaisi. Il en faut beaucoup plus me terroriser. Un jour ou l’autre, certains de ceux qui ont commandité l’attentat du 28 avril rendront des comptes. S’ils échappent à la justice des hommes, je suis persuadé qu’ils n’échapperont pas à l’autre. Plus terrible encore. Si les circonstances s’y prêtent, je reprendrai donc un avion pour le Maroc, sorte de bras d’honneur à ces fous d’Allah.

L’autre responsabilité que nous avons, nous les simples citoyens, c’est d’élire des responsables politiques véritablement décidés à lutter efficacement contre ce genre de menaces, sans faiblir à la moindre contrariété politique. Critère de sélection primordial que les Français doivent garder à l’esprit en 2012…

 

Publié dans SECURITE-GUERRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article