LA DEMOCRATIE A LA SAUCE SENEGALAISE

Publié le par NEOAFRICAIN

Quelques jours après avoir pointé du doigt les mauvaises habitudes africaines en référence au coup d’Etat en cours au Mali ; il était de bonne guerre de relever l’excellente santé de la démocratie sénégalaise. L’attitude du libéral ABDOULAYE WADE avait pourtant inquiété beaucoup de monde il y a quelques temps, quand, faisant fi de son âge avancé, il avait tout fait pour se représenter à sa propre succession. Les heurts du 1er tour faisaient craindre le pire pour ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Mais il n’en est rien, Le Président sortant, beau joueur, a lui-même félicité son rival victorieux. Le Sénégal garde ses galons de plus stable pays d’Afrique noire francophone, car depuis SENGHOR jusqu’à ce jour, on ne compte aucun coup de force. L’alternance pacifique est un gage de profonde stabilité, comme la tolérance religieuse qui voit une minorité de chrétiens vivant en paix dans ce pays musulman ; et une tolérance raciale quand on sait que l’épouse de WADE, une française blanche, était parfaitement intégrée dans la société sénégalaise.

Désormais, le nouveau Président MACKY SALL, issu du même parti politique que WADE et 1er Chef de l’Etat du Sénégal né après l’indépendance du pays, arrive au pouvoir porté par les espoirs de toute une coalition de formations qui se sont unies pour le soutenir.

Il n’aura pas facile à s’imposer, ni à être à la hauteur des attentes, mais au moins, contrairement à d’autres Africains, il peut se réjouir avec ses compatriotes de bénéficier d’une culture démocratique exemplaire sous ses latitudes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article