LA CHASSE AUX RICHES (9.500euros) EST OUVERTE

Publié le par NEOAFRICAIN

BOUTIN.jpg

 

C’est vrai qu’il y a quelques jours j’avais reproché ici même aux Bleus de loger dans un palace qui se classe parmi les meilleurs au monde. C’était un vibrant appel à la modération, à l’heure où ces sportifs qui touchent des millions ont perdu le sens des réalités, oubliant que si tout travail mérite salaire, ils doivent aussi savoir mouiller leurs maillots par respect pour les millions de gens qui les supportent et qui finalement contribuent à payer leur train de vie.

Mais par contre la Chasse aux riches qui est déclarée en France par des journaux « satiriques » (qui ressemblent davantage à des journaux de dénonciation) est proprement scandaleuse ! Ce ne sont plus les gros revenus qu’on attaque aujourd’hui, on en est presque à critiquer l’idée même que certains par leur travail (manuel ou intellectuel), grâce à leur patrimoine ou encore grâce à leur intelligence puisse légalement gagner plus que le Français moyen.  Dans ce tourbillon médiatique où les instincts les plus vils tels que la jalousie, l’envie s’expriment à fond ; je continue à rester favorable à ce que chacun touche en fonction de son mérite. Je me plais toujours à répéter que je n’ai aucun inconvénient moral à ce qu’un Bill GATES touche des milliards de dollars si son produit plaît et est consommé par des centaines de millions de gens dans le monde.

Dire que Christine BOUTIN, présidente du Parti Chrétien-Démocrate, connue pour ses convictions chrétiennes fortes et pour ses prises de positions toujours humanistes, ne puisse pas toucher 9.500euros/mois pour une mission sur la mondialisation est simplement populiste et démagogue. Ces gens qui crient aux loups connaissent-ils les prix dans le privé ? Savent-ils combien on paye les consultants pour des missions de ce type ? Savent-ils combien des anciens ministres ou plus encore des anciens Chefs d’Etats sont payés pour participer à des conférences ou pour exposer un sujet en entreprise ? Cette méconnaissance de la réalité économique est affligeante.

Je comprends bien-sûr que l’Etat dans cette période de crise doive se serrer la ceinture, mais si ces coupes budgétaires doivent être efficaces, il devrait justement commencer par s’en prendre aux dépenses sociales inutiles et infantilisantes qui se comptent en milliards d’euros ; et non s’acharner sur ce qui se base sur l’intelligence, le savoir et qui est  utile pour concevoir la croissance économique de demain. Toute entreprise le sait, quand on coupe sur le budget R&D, c’est le début de la fin.

L’argument le plus risible est celui qui consiste à dire que des hauts fonctionnaires sont mieux placés pour faire ce travail de réflexion. Il est encore loin le jour où un haut fonctionnaire français pondra une étude directement applicable dans la vie est réelle !

 Mais bon, mon post est déjà dépassé puisqu’à cette heure-ci des ministres du gouvernement ont eux aussi exigé qu’elle renonce à sa rémunération et elle vient de l’accepter.

Que ne ferait-on pas en France pour apaiser la rue ? Et dire qu’on est qu’à deux ans des élections présidentielles et législatives ; ça promet !

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article