LA BONNE POLITIQUE EST CELLE QUI ASSUME SES IDEES

Publié le par NEOAFRICAIN

Dans la crise ukrainienne, la mauvaise foi affichée par la majorité des médias et des experts occidentaux m’insupporte !

Constant dans mes positions, (je l’ai pensé et dit il y a 11ans) : chaque pays a le droit de défendre ses intérêts vitaux sans devoir attendre un hypothétique consensus international. Les USA au lendemain du 11 septembre, avaient la légitimité pour frapper et fort tous ses ennemis. Légalité internationale ou non.

Aujourd’hui, sans partager la vision de Poutine sur le monde, on peut simplement constater que quand on installe illégalement à Kiev un pouvoir ouvertement hostile à la Russie, on porte directement atteinte aux intérêts vitaux russes qui partagent une longue frontière avec ce pays, qui y a une importante base navale et où de nombreux Russes ou apparentés y vivent. Si le Canada basculait ainsi, je serais le premier à dire que les USA ont le droit d’intervenir, sans attendre que Russes, Chinois ou Français l’approuvent au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Il y a beaucoup de mauvaise foi à ne pas reconnaître ce fait.

Derrière ce deux poids, deux mesures, il y a du mépris pour les Russes, comme il y avait du mépris pour les Chinois hier. Les mêmes qui nous vantent depuis tant de temps la « communauté universelle » ou le « gouvernement mondial », constatent amèrement que le relativisme qu’ils prônent est une grossière erreur. Toutes les valeurs ne se valent pas.

Ce qu’il faut dire pour soutenir les honnêtes Ukrainiens en quête de liberté, c’est que chaque peuple a droit à vouloir vivre dans une espace de liberté et dans un Etat de droit. Liberté dont  plus ou moins (et plutôt moins ces temps-ci..) on jouit quand on est citoyen européen. Pour le reste, inutile de prétendre que le pouvoir à Kiev est légal, il ne l’est pas ; inutile de prétendre que l’ensemble des Ukrainiens veulent intégrer l’Europe, c’est faux. La vérité est qu’une coalition très hétéroclite a pris le pouvoir par la force en Ukraine. Il y a parmi eux des gens sincères, mais il y a aussi des extrémistes et des maffieux qu’il serait dangereux de voir au pouvoir dans un aussi grand pays. L’autre vérité embarrassante, c’est que les populations qui composent l’Union Européenne sont opposées à tout nouvel élargissement et même à toute politique d’aide. Il suffit de voir ce que la majorité pense quand il s‘agit d’aider la Grèce, ou la Roumanie ou la Bulgarie. Il en est de même aux USA où l’administration qui est actuellement au pouvoir a été élue et réélue en promettant d’aider d’abord « les pauvres de chez eux ». Et au fond, on le sait bien, aucun des pays cités qui aujourd’hui pleurent sur le sort des Ukrainiens ne supporteraient une arrivée immigration massive venue de ce pays.

Sur le plan des idées et des valeurs, la Russie pourrait être mise à mal, même s’il faut encore s’entendre sur ce que l’Occident propose réellement à l’Ukraine. Mais pour que ce vrai débat ait lieu, il est temps d’assumer ses positions et de cesser de tronquer la vérité. L’aspiration à la Liberté qui règne dans tous ces anciens pays communistes est une belle chose à voir. Il ne faut surtout pas la décevoir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article