LA BELLE LEÇON ESPAGNOLE !

Publié le par NEOAFRICAIN

La très nette victoire de la droite espagnole conduite par Mariano RAJOY est une leçon envoyée au monde. En effet, le leader des conservateurs ibériques vient de remporter une victoire historique en promettant « du sang et des larmes » pour faire sortir son pays de la crise économico-financière qui a explosé sous les piteux mandats de Zapatero. Jusque-là, peu d’hommes politiques pouvaient prétendre à une victoire électorale sur ce thème. L’Espagne n’en n’a pas le monopole, mais c’est bien l’avènement d’une forme de maturité dans l’électorat. C’est comme si la crise avait permis aux peuples de sortir de la torpeur intellectuelle dans laquelle les théoriciens de l’Etat Providence les avaient placés. L’idée qui consistait à faire croire que sans réelle croissance économique, avec un code du travail intrusif et des services publics dans tous les domaines de la vie, les Etats pouvaient éternellement loger, soigner et éduquer tous leurs administrés, était une supercherie qui n’a pu résister à la réalité des comptes publics. Les citoyens espagnols, un peu comme les Grecs et les Italiens avant eux, ont compris que face à cette crise de la dette, seule une politique de maitrise des dépenses et de soutien à la croissance dans l’économie de marché était possible. Il n’y a plus de place pour les lubies socialistes !

La cuisante déculottée des Socialistes espagnols constitue aussi une sorte de justice posthume rendue à l’ancien Premier Ministre AZNAR. Lui qui avait si bien gouverné l’Espagne en lui redonnant toute sa place dans le concert des nations et en laissant une situation financière saine à sa sortie, avait vu son héritage balayé par l’imposteur Zapatero.

Il faudra beaucoup de courage à RAJOY pour redresser son pays et pour réparer tous les dégâts commis par l’équipe sortante. L’Espagne le mérite !

Commenter cet article