L'HYPOCRISIE D'OBAMA REVELEE AU GRAND JOUR!

Publié le par NEOAFRICAIN

OBAMA-NEDVEDEV-MICRO.jpg

Retour sur une tartufferie qui ne passe pas, surtout aux ETATS-UNIS, pays qui a horreur du mensonge ; mais aussi pour tous ceux qui sont directement concernés par les propos tenus.

Il y a donc 2 OBAMA. Celui que des millions de personnes à travers le monde adulent, et l’autre. Celui qui passe pour modéré, moderne, tolérant, post-racial ; et l’autre qui a vécu et étudié avec les plus radicaux des Gauchistes, qui a prié avec des pasteurs haineux envers son pays, a étudié dans des écoles coraniques et qui jette régulièrement de l’huile sur le feu racial comme le démontre le tout dernier drame en Floride.

Sur le plan géopolitique, nous avons maintenant une idée précise de ce que pense OBAMA quand il sa parole est libre et que les médias qui le protègent si efficacement ont baissé la garde :

Un micro resté ouvert l’enregistre alors qu’il parle avec le Président MEDVEDEV et qu’il lui dit : « En ce qui concerne ces sujets, surtout le programme de défense de missiles, ça pourra être résolu (...) C’est ma dernière élection, après ma réélection, j’aurais les plus de marges de manœuvres ». Et le Président MEDVEDEV de répondre avec satisfaction : « Je comprends, je transmettrai à VLADIMIR »…

Alors bien-sûr, tout un chacun peut comprendre que dans une négociation commerciale, ou dans d’autres domaines, il y a en diplomatie, un langage qui n’est pas toujours celui de la sincérité. Et bien-sûr les grandes négociations ne se font pas devant les caméras. Mais ce qui naturellement choque avec ces propos dévoilés d’OBAMA, outre le peu de respect accordé à ses concitoyens qui ne l’ont pas encore réélu, c’est que tout ce qui est dit est parfaitement cohérent avec la ligne qu’il défend depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Dans le même esprit de fausseté, on ne serait pas surpris de l’entendre dire à CHAVEZ « Ne t’inquiète pas camarade, une fois élu, je ferai en sorte que les Américains te laissent diriger ton pays en paix » ; ou alors dire à l’IRAN « Pas de panique, je pèserai de tout mon poids sur les Israéliens pour qu’ils ne vous attaquent pas» ; et enfin à la Corée du Nord : « Je viendrai faire un petit tour à la DMZ pour les caméras, mais continuez vos tests de missiles en paix : j’ai fait en sorte que mon pays ne puisse plus soutenir 2 conflits majeurs en même temps »

Pathétique !  En s’adressant avec tant de légèreté au maîtres du Kremlin, il oublie certainement ce que signifie la dissuasion, que la paix dans le monde ne se construit pas avec des manifestations de faiblesse. Les dirigeants des pays d’Europe de l’Est, qui sont les premiers concernés par le bouclier anti-missiles, sont maintenant prévenus.

En tout début de mandat, OBAMA avait fait la révérence au Roi d’Arabie Saoudite, certains y avaient vu une marque de respect envers un puissant chef de la religion de son père. A présent, à travers le scandale qui nous occupe, on vient d’assister à une nouvelle forme d’allégeance : la révérence verbale envers les Russes ! Le tout étant de savoir ce qu’il compte en retirer…

De tous les défauts d’OBAMA, c’est sa duplicité qui m’insupporte le plus !

 

Publié dans US ELECTIONS

Commenter cet article