L'ENNEMI INTERIEUR!

Publié le par NEOAFRICAIN

En écrivant mon post d’hier sur la victoire de Romney dans la première étape des primaires américaines, je ne me doutais pas que l’actuel Président des Etats-Unis ferait une des pires annonces de son mandat. Sa décision de réformer stratégiquement l’armée américaine est néfaste, périlleuse et totalement irresponsable.

La seule vertu qu’on peut lui trouver, c’est qu’elle redonne le sens des priorités aux Républicains. Il est urgent qu’ils cessent de s’entredéchirer sur des sujets secondaires, et qu’ils se souviennent que l’URGENCE des URGENCES, la PRIORITE des PRIORITES, c’est de donner à l’Amérique un nouveau Président pour qui la sécurité de son pays et de ses alliés ne sera jamais remise en question. Qu’ils n’oublient pas que si leurs divisions sont trop fortes, in fine, OBAMA en profitera. Et avec des mesures comme celles d’aujourd’hui, on ne peut qu’imaginer ce que cet irresponsable pourrait encore faire pendant quatre ans de plus à la Maison blanche.

Aujourd’hui donc, OBAMA a décidé de radicalement changer la politique de défense des USA. En coupant massivement dans le budget de la défense, en réduisant par dizaines de milliers le nombre de troupes servant dans les armées, et en reconnaissant publiquement que dans l’avenir les USA ne pourront plus affronter deux guerres à la fois… On croit rêver !

Face à l’instabilité qui règne partout dans le monde, il est inconcevable de couper dans les effectifs de soldats et de délaisser l’Europe pour seulement se concentrer sur le théâtre asiatique. Bien-sûr, avec la Chine dont l’armée se renforce rapidement, il faut se positionner en Asie ; mais que fera-t-on si la guerre éclate avec l’Iran, ou avec la Corée du nord, ou avec un pays maghrébin, ou en Amérique du Sud ou encore en Afrique noire ?

Le 11 septembre 2001 avait pourtant été une sonnette d’alarme. Malgré l’énorme supériorité technologique des Américains, « at the end of the day », il faut des troupes pour consolider les positions et pour assurer les victoires. Ensuite, il n’y a aucun avantage à montrer ses limites à ses ennemis. Les stratèges chinois, russes, iraniens, ou autres gauchistes sud-américains, et les terroristes de toutes tendances doivent se réjouir ce soir. L’Amérique renonce à son rôle de superpuissance. Mais comme on l’a souvent dit, la meilleure façon de vivre en paix, c’est de toujours préparer la guerre. Soit on est suffisamment fort pour dissuader ses ennemis, soit on est contraint de se battre et on gagne la guerre. Enfin, si l’objectif de tout ceci était de trouver des milliards de dollars, il valait mieux couper dans les programmes publics aussi onéreux que la très dépensière réforme du système de santé, et cesser d’utiliser l’argent du contribuable pour racheter des entreprises en faillite. Hélas, avec OBAMA, on a l’échec économique ET l’insécurité !

Je n’ai jamais été très favorable aux théories du complot, mais toutes les mesures prises dans le domaine de la défense depuis 2008, tendent à montrer que l’actuel Commandant en Chef des armées US fait le maximum pour banaliser son pays. En résumé, depuis son avènement au pouvoir, le Président OBAMA a réussi ce que tous les ennemis des USA rêvent d’accomplir depuis 10 ans: désorganiser et affaiblir ses armées !                                                                   

 Il n’y a pas meilleure définition pour un ennemi de l’intérieur !  

 

Publié dans SECURITE-GUERRE

Commenter cet article