IL Y A DONC MENSONGE ET MENSONGE !

Publié le par NEOAFRICAIN

terre.jpg

Encore une preuve de l’inégalité du traitement des sujets par le monde médiatique.

Les tenants de la pensée unique sont curieusement silencieux sur les contre-vérités et les mensonges utilisés par les extrémistes du réchauffement climatique.

En effet, après des années d’une campagne médiatique intense qui frisait à la propagande ; une réaction de contestation est née. De plus en plus en de gens doutent et le font savoir. Mais en France, c’est sans conteste Claude Allègre qui est la face visible de la contestation. Dans son dernier bouquin, (l’imposture climatique) il analyse bien la frénésie qui s’est emparée des grands de ce monde qui ont fait tout un foin du réchauffement climatique et qui s’abstiennent par exemple d’inscrire en haut de leurs priorités, la lutte contre la faim.

Je serai moins dur que lui dans mon jugement des hommes politiques. Car hormis à se suicider politiquement, aucun homme politique d’envergure ne pouvait, en Europe, s’opposer à cette vague écolo-catastrophiste qui s’est emparée des gens, surtout tant que le consensus scientifique supportait cette thèse. Sarkozy a longtemps hésité à nommer son ami Claude Allègre au gouvernement, mais le « lobby vert » était trop fort. Cette frénésie a atteint des proportions insoupçonnées. J’imagine ne pas être le seul automobiliste qui s’est fait critiquer par des passants pour avoir mis en pleine canicule  la climatisation dans ma voiture à l’arrêt; ou par des cyclistes qui se sont approprié les routes dans les grandes villes, sûrs qu’ils sont de servir la cause de la planète.  

Je dois préciser à ce stade que moi aussi j’aime l’air frais dans les parcs, et  j’aime apprécier la beauté de la nature sauvage. Les paysages « vierges de civilisation » que l’on a en Afrique, sont pour moi les plus beaux… Mais inutile pour défendre cela de tomber dans un extrémisme dévastateur intellectuellement ou dans s’enfermer dans une idéologie qui consacre la Nature et qui incrimine l’Homme de tous les maux.

Malgré tout l’amour que j’ai pour la Nature et pour la  biodiversité, je pense qu’il faut toujours mettre l’Homme au centre. Je n’oublie donc pas que les beaux paysages d’Afrique ou les belles plages, sont souvent dans des pays où le niveau de vie est bas, la mortalité infantile importante, la scolarité difficile et les conflits armés fréquents.

Les réactions médiatiques au « CLIMATEGATE » (du nom de ce scandale qui a révélé que les scientifiques qui soutiennent les théories les plus catastrophistes sur le réchauffement climatique et les plus durs sur l’action de l’homme dans ce-prétendu-phénomène), a démontré que nombreux sont ceux qui cautionnent ces mensonges, pourvu que leur cause soit défendue.

Je trouve honteux ce mépris à l’intelligence des gens. Personne n’aime voir la pollution, personne n’aimerait que le monde que l’on connaît disparaisse. Mais avec une analyse claire et un constat scientifique vérifié, on saurait de quelle façon agir pour défendre au mieux le bien-être des Hommes sur cette planète, tout en la préservant. Pour reprendre le cas de ma voiture ; je serai le dernier à ne plus conduire. Je tiens à ma voiture qui me procure cette liberté d’aller et venir partout et quand je le veux. Mais si les constructeurs inventent des voitures avec le même rendement, mais qui seraient alimentées par exemple à l’énergie solaire ou à d’autres énergies « propres », j’opterais bien-sûr pour celles-là ! Inutile de faire des fausses prophéties sur la fin du monde, il suffit juste de faire confiance à l’innovation. Donc, à l’Homme!

Publié dans FAITS DIVERS

Commenter cet article