HELAS, IL FAUT ENVISAGER LA GUERRE !

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Holy_Ahmadinejad-1.jpg

Après plusieurs parties de cache-cache entre l’Iran et la Communauté internationale, l’Iran affiche quasi ouvertement ses mauvaises intentions. En décidant le lancement du processus d’enrichissement d’uranium à 20%. Processus qui avait annoncé dimanche par les dirigeants iraniens et notifiés lundi à l’AIEA.

Bien-sûr Téhéran veut faire croire qu’il ne s’agit que de programme nucléaire civil et que la cause de cette décision est à trouver dans le refus des puissances occidentales de négocier avec eux sur la fourniture de combustibles nucléaires.

Tout ceci sent le bluff et ceux qui disent ne pas déceler le subterfuge ont des objectifs cachés.

On a bien saisi le jeu des Chinois et des Russes (les uns maîtres du jeu d’échecs et les autres du jeu de go) qui utilisent la menace iranienne pour régler leur compte avec les autres grandes puissances, et d’abord les USA. On sait que du temps de la Guerre Froide, les grandes puissances ne pouvant s’affronter directement et risquer l’annihilation totale, excellaient dans l’art de manipuler des mouvements régionaux pour mettre à mal. Mais là, il ne s’agit pas de moudjahidines afghans ou de communistes sud-américains !

Grâce à ces deux trouble-fêtes, aucune véritable sanction ou résolution de l’ONU condamnant cette course au nucléaire (sanctions qui d’ailleurs ne sont jamais efficaces) ne passera. Les quelques menaces européennes et américaines doivent bien faire rire les ayatollahs.

Pourtant, le risque énorme que court le monde de voir les « fous de Dieu » iraniens détenir un jour une arme nucléaire, puis menacer le monde de l’utiliser, devrait ramener tout le monde à la raison.

Ceux qui argumentent que depuis 1945, plusieurs pays ont eu la bombe et que seul un l’a utilisé, oublient bien vite à qui on a affaire. Pour ma part, je ne crains aucune arme, légère ou très puissante, sauf quand elle est dans les mains d’un enfant ou d’un fanatique.

Et avec les Iraniens on a le condensé du fanatisme religieux le plus extrême qui trouverait tout son plaisir à voir une bombe exploser sur ses ennemis.

Face à ce risque qui est bien réel ; il faut, hélas, se poser la question d’une stratégie militaire contre le régime iranien. Régime qui a consolidé son pouvoir ces derniers temps. En arrêtant et en condamnant à mort les opposants et en terrorisant les autres.

Reste à savoir quels pays seraient disposés à s’impliquer. La lâcheté étant la marque de beaucoup de leaders de notre temps, je crains le pire. Ce qui est sûr ; c’est que les USA et l’UE perdraient toute crédibilité si l’Iran arrivait à ses fins ; la majorité des pays arabes ne verraient certainement pas d’un mauvais œil que la « Grande Perse chiite » soit attaquée, et enfin Israël, qui peut raisonnablement craindre pour sa survie, y a bien-sûr tout son intérêt.

Mais ne sous-estimons pas le risque pour le monde d’une telle décision. Les conséquences économiques, sécuritaires, sociopolitiques peuvent être désastreuses.

Mais hélas, tout bien pesé, je trouve toujours plus désastreux pour le monde, qu’un jour les Mollahs et les Ayatollahs de Téhéran détiennent la bombe nucléaire !

Publié dans SECURITE-GUERRE

Commenter cet article