GRAND RASSEMBLEMENT A LA CONCORDE!

Publié le par NEOAFRICAIN

CONCORDE-15-AVRIL-202.jpg

Ah, ça a du bon les campagnes présidentielles ! On se sent à nouveau emporté par la passion de la politique. Depuis une vingtaine d’années, chaque quatre ans aux Etats-Unis, et chaque sept ans, puis cinq ans en France ; je ressens les mêmes sensations. Le vertige du pouvoir. Passionné de politique, c’est dans ces moments que je mesure tout l’horreur de voir un homme et des valeurs que je ne supporte pas obtenir. Je l’ai ressenti avec Mitterrand en 1988 (rassurez-vous j’étais très jeune, mais déjà très engagé !), avec Bill CLINTON en 1992 et surtout donc avec OBAMA en 2008.  C’est de là que me vient mon pragmatisme. Plus jamais de basses divisions. Ce sont les centristes qui ont fait gagné le Président socialiste en 1988, ce sont Ross PEROT et ses indépendants qui ont permis que l’inconnu Bill CLINTON batte BUSH 41 ; et enfin ce sont tous les Conservateurs qui se sont abstenus de soutenir John McCAIN et les Républicains Modérés qui ont décidés « d’essayer quelque chose d’autre » qui ont permis à ce Sénateur inconnu et au passé énigmatique venu de Chicago de devenir l’homme le plus puissant de la planète.

En France, nous sommes à la dernière ligne droite. 1er tour dans 1 semaine ; Second tour dans 3 semaines. A cette heure-ci dans 21jours, nous saurons qui va diriger ce beau pays pour les 5 ans à venir. Ca ne peut pas être le candidat socialiste ! A Dieu n’en plaise !

C’est pourquoi tous ceux qui refuser cette alliance Socialise-Communiste-Ecolo qui se dessine doivent se rassembler. C’était le sens du face à face de ce jour à Paris. Pour conjurer les sondages ainsi que les analyses des « experts », la démonstration de force du Président-Candidat a été à la hauteur ! Il a gagné le duel des images, du discours et de la prestance. Un peuple rassemblé par le sens de la responsabilité et par l’amour du pays de son côté ; un peuple de Gauche venu écouter son champion autour de concerts gratuits de l’autre côté. Un Président maître de sa voix et de son style, porté par une organisation sans faille d’un côté ; un candidat socialiste décousu, à la voix éteinte, donnant l’allure d’un maire de province haranguant une foule dissipée. Seul SARKOZY peut respecter l’héritage de la France éternelle et préparer le pays à affronter les défis de demain.

C’est pourquoi le grand rassemblement de la CONCORDE marquera longtemps !

 

#Sarkofantastique

 

Publié dans ELECTIONS FRANCAISES

Commenter cet article