FEU VERT DE L’ONU : OBJECTIF KADHAFI !

Publié le par NEOAFRICAIN

Libye: l'ONU autorise "toutes les mesures nécessaires"

 

Il aura fallu de longues semaines de massacres et de calvaires en tout genre, pour qu’enfin le Conseil de Sécurité de l’ONU adopte la résolution franco-anglo-libanaise qui permettra à terme de pacifier la Libye. Le texte adopté donne le feu vert officiel de la communauté international pour instaurer une zone d’exclusion aérienne et pour user de tous les moyens nécessaires pour protéger les populations civils.

Je dois avouer être le premier surpris, tant j’ai souvent été descendu par cette institution. Pour une fois les Russes et les Chinois n’ont pas usé de leur véto. Il semble en fait que la campagne de communication du régime Kadhafi annonçant la reconquête de tous les bastions de l’opposition, avec tous les actes de représailles que l’on pressentait, ait forcé les récalcitrants à sinon à voter le texte, du moins à s’abstenir. Seule ombre au tableau, l’abstention de l’Allemagne. Même la très pacifiste Maison Blanche qui s’est tue en toutes les langues ces dernières semaines, a voté la résolution. Regrettable qu’une grande démocratie européenne invoque « les grands risques d’une intervention» pour ne pas supporter le texte. Ils viennent de manquer l’appel de l’Histoire. On connaît tous les risques ; notamment en terme d’attentats. Mais le message envoyé à Tripoli ce soir, est clair. Le départ de Kadhafi sera obtenu coute que coute.

C’est aussi un message envoyé aux autres Tyrans de notre temps : vos jours sont comptés ! J’attends les effets de cette décision sur d’autres conflits qui endeuillent chaque jour l’Afrique. Je sais que dans cette région du monde on parie souvent sur la passivité de la Communauté Internationale pour poursuivre ses méfaits. L’utilisation imminente de la force pour imposer la paix et la liberté dans un pays africain aura des répercussions profondes.

Je ne peux m’empêcher de faire une comparaison historique. Il y a presque 8 ans jour pour jour, débutait une campagne militaire dans un autre pays arabe, visant à neutraliser un autre Despote qui régnait sur son peuple par la terreur et qui menaçait la stabilité de ses pays voisins et qui menaçait d’attentats en représailles. On sait comment à fini le Premier. Si j’étais le Second, je rendrai les armes immédiatement.

Objectif KADHAFI !

 

Publié dans SECURITE-GUERRE

Commenter cet article