ELOGE DU COURAGE EN POLITIQUE !

Publié le par NEOAFRICAIN

(Archive) Nicolas Sarkozy tentera ce soir de reprendre l'avantage, après une semaine largement dominé par François Hollande.

Les Français ont toujours aimé qu’on les flatte dans le sens du poil : plus de dépenses, moins de contraintes, « c’est la faute des riches », et surtout : sans effort : « le modèle social français sera toujours protégé, et même on pourra encore l’améliorer » ! Et ben non !

La crise à ceci de bon qu’elle montre et démontre à tous que les plates promesses et les vaines incantations ne pourront plus protéger les Français. Il faut des Hommes d’Etat courageux et le Président Sarkozy a démontré ce soir toute l’intensité de son courage. A moins de trois mois du premier tout des élections politiques : il ose annoncer de la sueur et des larmes pour s’en sortir ; là où les piètres Socialistes promettent le retour de l’âge légal des retraites à 60ans et de nouvelles embauches de fonctionnaires, lui ose dire la vérité !

Alors, il est clair que toutes les mesures annoncées ce soir sortent du logiciel de droite stricto sensu (quota de 5% de jeunes pour les grandes entreprises, augmentation de certaines taxes,..) ; mais le but pour un Homme d’Etat n’est pas de plaire uniquement à son camp. La politique doit d’abord être réaliste, doit partir de la situation concrète pour être efficace. La France a toujours été réfractaire à toute idée de changement. Ce qui a été accompli depuis 5 ans est à cet égard remarquable. Petit à petit la France se modernise.

En ce temps de crises et face à la dureté de notre monde actuel, il faut un véritable capitaine à l’Elysée. Nous l’avons aujourd’hui. Et il faut qu’il le reste.

Les Français auront le choix entre une politique vérité (qui nécessite du courage, mais qui peut permettre un meilleur avenir), et la politique de l’autruche qui rassurera certains à très court terme, mais qui à coup sûr sera désastreuse pour tout le monde…

Le 1er tour aura lieu dans exactement 12 semaines !

 

Publié dans ELECTIONS FRANCAISES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article