DSK : SEISME SEXUEL !

Publié le par NEOAFRICAIN

A moins d’un an des élections présidentielles du 6 mai 2012, celui qui était jusque là le « futur-candidat-socialiste-déjà-annoncé-futur président de la République française» par toutes les élites françaises, est tombé dans une sordide affaire d’agression sexuelle présumée qui se serait déroulée dans un palace new-yorkais.

Cette affaire a comme effet immédiat de bouleverser tout le spectre politique français. On ne voit pas comment Dominique Strauss-Kahn va se relever de son arrestation et de son inculpation pour des faits aussi graves. Son mandat au FMI va s’éteindre brutalement, tout comme ses ambitions politiques françaises. L’extrême Gauche, la Gauche, le Centre, la Droite et l’Extrême Droite ; toutes les familles politiques vont devoir adapter leur stratégie à la nouvelle donne. Mais rien n’est joué. On a une nouvelle preuve qu’en politique ; du Capitole à la Roche Tarpéienne, il n’y a qu’un pas !

Ma première réaction quand j’ai appris tout ça, fut de me dire que DSK a encore cédé à son vice préféré : la luxure. J’ai bien-sûr en tête le scandale sexuel qui l’avait frappé en 2008, mais aussi cette affaire avec une romancière française que j’avais découverte sur un site « cousin ». Je me suis ensuite dit que DSK a pu être piégé d’une façon ou d’une autre ; mais que c’était ridiculement tragique pour un homme de son envergure et de son expérience de passer en quelques heures du très prestigieux statut de Directeur général du FMI à celui d’inculpé dans une prison du Bronx.

Pour être franc, je pense que mes premières réactions ont été inspirées par l’importance de cet évènement sur la vie politique française et sur le système financier mondial. Mais la bonne réaction aurait dû être pour nous tous de d’abord se pencher sur la prétendue victime. Si les faits sont avérés par la justice, cette simple femme de chambre de 32ans a vécu des moments horribles.

Je n’ai pas suffisamment détails pour m’étendre davantage, mais on peut déjà relever que DSK était un grand séducteur et qu’il semblait assumer parfaitement son arrogance naturelle que l’on. Sûr de sa supériorité intellectuelle : il est persuadé d’avoir été le meilleur Ministre des Finances de France et le meilleur DG du FMI ; sûr de son aisance financière : il ne voyait apparemment aucun inconvénient à rouler dans une Porsche à 100.000 euros, en plein Paris frappé par la crise économique, et de loger dans une suite d’hôtel à 3.000 dollars la nuit.

Mais on peut être séducteur, arrogant et aimer la belle vie sans devenir un violeur. La Justice nous dira ce qu’il en est !

Commenter cet article