BRAVO AUX REPUBLICAINS AMERICAINS!

Publié le par NEOAFRICAIN

A l’heure où le Congrès américain a voté l’accord politique qui met fin à au « SHUTDOWN » et relèvera le plafond de la dette, je suis amer comme beaucoup de Conservateurs. Mais je serai moins sévère que la plupart d’entre eux.

Je dis même BRAVO aux Républicains pour avoir su affirmer aussi clairement leur position.

Ce faisant, ils ont su résister à la machine médiatico-gauchiste qui s’emploie efficacement à broyer tous ceux qui s'opposent à son camp. Il suffit de voir CNN et NBC et même les médias francophones pour comprendre que d'après eux tous les malheurs du monde viennent des Républicains.

Dans ce contexte difficile, ils ont fait preuve de ténacité et de caractère. Chapeau bas !

Je le dis souvent, tant que les médias seront aussi partisans, être de droite et l’affirmer sera l’apanage de ceux qui ont un tempérament d’acier.

Et pourtant, avec un peu de recherches journalistiques, les médias officiels auraient pu relater que le même Obama (toujours plein de cynisme), alors sénateur, votait lui aussi contre tout relèvement du plafond de la dette... comme les Républicains le proposaient avant le deal de ce soir; que régulièrement sous la présidence de G.W. BUSH, les Démocrates refusaient de voter le budget parce qu’ils refusaient de financer les guerres d'Afghanistan et d'Irak. Poussant ainsi « W » a toujours négocier avec eux ; et qu’enfin, le grand REAGAN avait lui subi à 3 reprises un « SHUTDOWN » gouvernemental pour ne pas s’être entendu avec la Chambre alors détenu par les Démocrates.

Et au fond, les Républicains devraient-ils être honteux d’avoir refusé de financer cette « réforme » du système de Santé impopulaire, coûteuse et quasi inapplicable tant elle est compliquée ? Et en cette période de crise financière, n’y avait-il pas de bon sens à refuser de sans cesse relever le plafond de la dette alors qu’à un moment il faut régler le vrai problème : à savoir moins dépenser !?

Alors oui, accablés par ce matraquage médiatique les Républicains baissent fortement dans les sondages, mais rappelons qu’OBAMA lui aussi tombe à 37% (taux à partir duquel les médias se déchaînaient contre « W »...) !

Avec le temps, les Républicains tireront bénéfice de cette séquence sur 2 points :

D’abord, on aura vu que l’actuel Président démocrate qui a depuis le début a refusé la négociation avec ses adversaires était prêt à tout pour que son « OBAMACARE » soit financé. Pour le plus grand risque des Etats-Unis. L’extrémisme d’OBAMA est bien visible!

Et enfin, lors des prochaines échéances, les Républicains pourront intelligemment utiliser cette séquence comme la preuve qu’ils sont prêts à risquer leur confort à Washington pour défendre les intérêts des gens qui croulent sous le poids de la dette aggravée par les déficits publics.

On savait la victoire quasi hors de portée pour des Républicains qui n’ont pas la majorité au Sénat et qui sont snobés par la plus radicale des administrations depuis CARTER ; mais les victoires de demain se fondent sur les actes héroïques et parfois incompris d’aujourd’hui. On en reparlera.

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article