BONNE FETE DU 4 JUILLET !

Publié le par NEOAFRICAIN

independence-day.jpg

En ce jour où nos amis Américains célèbrent leur 234ème année d’Indépendance ; en plus de leur souhaiter un excellent 4 juillet, je tiens aussi à relever deux cas qui justifient qu’en ce jour, non seulement les Américains peuvent se réjouir ; mais aussi ceux qui, sans être Américains, savent reconnaître la valeur de la Liberté.

Tour d’abord, il y a quelques jours dans le journal du soir sur France 2, on a eu droit à un beau reportage sur la vie dans le nord de l’Irak, dans la partie kurde, plus précisément dans la ville ERBIL. On y voit un Français travaillant pour un projet immobilier (le village américain) et rappelant que grâce aux Américains, les Kurdes (qui avaient énormément souffert sous Saddam Hussein) ont aujourd’hui une vie paisible et envisagent leur avenir avec optimisme. Chapeau à ce Damien DEGUELDRE ; car grâce à lui, on a eu droit pour une fois à un reportage qui ne relevait pas de l’antiaméricanisme habituel que trop souvent les médias européens aiment afficher.

La seconde anecdote est plus personnelle. Elle vient d’une rencontre fortuite. Je suis tombé dans un taxi sur un Afghan qui me conduisait. Pour tuer le temps et voyant bien qu’il devait être d’origine perse, je l’ai interrogé. Voilà qu’il m’explique qu’il est de la même ethnie que le Commandant Massoud. Je lui dis que la vie de ce commandant m’a toujours m’a toujours impressionnée, surtout la concordance des temps entre son assassinat et les attentas du 11 septembre. Je m’empresse de lui poser des questions sur son pays et sa première réponse est claire : « Les Américains ne sont pas parfaits, ils ne viennent pas vous aider pour vos beaux yeux, mais vous n’avez pas idée de l’horreur que c’était avant pendant la guerre contre les Russes ; puis sous les Moudjahidines ; et sous les Talibans » Il m’explique que c’est à ce moment-là qu’il a quitté son pays. Il continue en me disant que sa plus grande crainte c’est de voir partir les Américains et de les laisser à leur sort. Leur pays sera à la botte des puissances étrangères, Pakistan en tête et il me dit qu’il y aura inévitablement une guerre civile impitoyable ; et que son pays ne s’en remettra pas.

Il y a tellement de choses à dire sur les USA ; mais je crois que ces deux exemples illustrent vraiment que si les USA n’existaient pas : il faudrait les inventer…

Happy Independence Day !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article