BEN LADEN, LE RETOUR

Publié le par NEOAFRICAIN

ben_laden2_200.jpg

Enfin, le leader de la très détestable organisation terroriste Al-Qaïda confirme ce que beaucoup avait déjà compris.

Elle est bien derrière l’attentat manqué de Noël.

C’est donc un « wake-up call » pour tous ceux qui croyaient que les islamistes-terroristes déposeraient les armes avec l’arrivée d’Obama à la tête des USA. S’il est vrai que les racines de ce président américain sont profondément ancrées dans la religion musulmane, il était vain de croire que ces « fous de Dieu » déposeraient les armes.

Ceux qui croyaient à tort que c’était le vilain BUSH qui avait suscité ces mouvements par sa politique doivent comprendre une fois pour toutes que les motivations de ces extrémistes vont bien au-delà des clivages strictement politiques. Pour eux, il s’agit d’une guerre de civilisation. GUERRE DE CIVILISATION. Il a fallu de très longs mois à la nouvelle administration américaine pour utiliser le mot « GUERRE » pour qualifier le conflit qui oppose les USA, et derrière eux bien nombre de pays, aux terroristes.

Les atermoiements d’OBAMA sur la stratégie américaine en Afghanistan a bien démontré sa position. On ne va pas en guerre contre un tel ennemi avec des hésitations ou des positions de faiblesse.

Le constat malheureux que l’on peut faire aujourd’hui, c’est que face au fanatisme de BEN LADEN et de ses affidés, la faiblesse et les hésitations coupables des autorités américaines actuelles ne présagent rien de bon.

                                                                                     

Dans ce cadre, hélas, on peut craindre le pire des prochaines tentatives d’attentats, aux USA ou dans un autre pays engagé dans la guerre contre le terrorisme, que le retour de BEN LADEN suggère !

Publié dans SECURITE-GUERRE

Commenter cet article