ASSUMER SES ACTES !

Publié le par NEOAFRICAIN

rk-sanford-wipes-his-eyes-as-he-speaks-to-the-media-about-h.jpg

Surtout quand ceux-ci vont à l’encontre de tout ce que vous avez défendez…

Je suis un homme et je sais ce que c’est d’être confronté à la tentation. Ne mentons pas : Qui jettera la première pierre ?

 

Quand je pense à la romance de l’ancien Sénateur Edwards et à celle du Gouverneur Sanford aux Etats-Unis, je me dis que c’est surtout une question d’assumer ses actes et d’en tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

 

Bien-sûr, ici en Europe ou en Afrique, la fidélité d’un homme politique ne suscite pas autant de remous qu’aux Etats-Unis.

 

En Italie, la plupart trouve que les frasques de Silvio Berlusconi cadrent avec son image de « Macho » ; en France, la double vie de l’ancien président Mitterrand ou les aventures réelles ou supposées de Chirac ou de Sarkozy ne dérangent pas grand monde, dans la classe politique ou dans la population.

Je ne m’étendrai même pas sur le cas en Afrique où la conception de la fidélité est très différente. Il s’agit plutôt de démontrer sa virilité. Hélas, car à l’heure des grandes maladies, les comportements doivent changer.

 

Dans toutes ces régions du monde, on considère souvent que les médias et l’opinion publique américaine attribue trop d’importance aux affaires de mœurs de leurs hommes publiques. D’aucuns minimiseront le « Monicagate », jugeant que des choses plus graves se passaient dans le monde.

Pour les politiciens issus de pays « plus laxistes », la question ne se pose pas dans les mêmes termes.

 

Malgré ces différences de cultures et d’analyses, je pense tout de même que ceux qui s’attachent au respect de la parole donnée ont raison. Quand on élit ou nomme des personnes à des postes de responsabilités importantes, on attend d’elles qu’elles aient un certain jugement de valeurs et qu’elles respectent la parole donnée.

 

Ce qui m’étonne, c’est de voir un politicien prometteur mettre toute sa carrière en jeu pour une histoire de sexe.

Au de-là du mensonge qui peut s’excuser, c’est surtout du degré de bêtise dont ils font preuve que je m’inquiète.

 

C’est donc pour la raison qu’un idiot n’a pas sa place à la tête d’une entreprise ou d’un Etat, que je trouve que la moindre des choses, c’est que par exemple le Gouverneur de SANFORD, qui a créé tant de dégâts, aurait du assumer ses actes et démissionner depuis longtemps.

 

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article