8 semaines !

Publié le par NEOAFRICAIN

Dans exactement huit semaines aujourd’hui, on aura le verdict de ces fameuses « midterm » qui rythment la vie politique américaine. Cette année, ce sont tous les députés, 1/3 des Sénateurs et 2/3 des Gouverneurs que les Américains devront élire ou réélire.

Le résultat de ces élections intermédiaires sera déterminant non seulement pour les USA, mais aussi pour le monde. Européens, Africains, Asiatiques ou Sud-américains, nous subissons tous les effets des politiques américaines. Quand par exemple avec REAGAN, les Etats-Unis portent un coup final à l’empire soviétique, c’est le monde entier qui profite des bienfaits d’une nouvelle ère sans le rideau de fer communiste. Mais hélas quand c’est CARTER qui est au pouvoir, on voit le régime des Ayatollahs s’installer à Téhéran et on regarde avec impuissance les Soviétiques envahir l’Afghanistan … inutile de rappeler que 30 après cette présidence désastreuse, nous en subissons encore les conséquences !

Cette année l’enjeu principal sera de découvrir si la supercherie OBAMA sera mise à nue. Le 44ème président des Etats-Unis a été porté à la Maison Blanche sur fond de crise économique majeure et sur base de sa prétendue capacité à résoudre les crises internationales majeures (Irak, Iran, Afghanistan, Russie, Corée du Nord, la pollution qui détruit la planète, la faim dans le monde, etc.) Bref. Inutile de détailler chacun de ces sujets pour constater qu’en près de deux ans de deux années de présidence ; l’administration démocrate échoue quasi partout. Le chômage atteint des proportions inquiétantes, la dette publique aussi. Et ses réformes ne font qu’aggraver le problème, notamment la tristement célèbre réforme du système de santé. Plus personne ne comprend sa ligne en Politique étrangère. L’Iran aura vraisemblablement la bombe nucléaire, la Corée du Nord peut dormir sur ses deux oreilles, la Russie peut tranquillement avancer ses pions en Géorgie, en Ukraine et partout en Asie centrale, la Chine s’installe partout en Afrique, … Une défaite du camp Obama dans huit semaines marquera un arrêt dans les politiques les plus gauchistes et signifiera une meilleure prise en compte des risques posés par les Etats-voyous. Ce serait une victoire pour les opposants qui vivent dans ces Etats et qui, au vu du mépris affiché par Washington face à la révolte de la rue en Iran en juin 2009, a bien compris que ce président-là était plus occupé à blâmer son pays de toutes les fautes qu’on pouvait lui reprocher, qu’à lutter contre la tyrannie et le terrorisme.

Les Américains l’ont saisi : la popularité d’OBAMA tourne autour de 40% depuis plusieurs mois et de  nombreux candidats démocrates prennent leur distance avec lui. Notamment sur ces propos malheureux en soutien de la très regrettable « Mosquée de Ground Zéro » L’opposition républicaine s’en trouve ragaillardie et est en bonne voie de remporter ces élections. Mais la question majeure sera de savoir qui aura la majorité dans les deux chambres du Congrès. Seuls les Médias, qui sont les plus grands soutiens d’OBAMA, ne voient pas encore que ce sont désormais les Modérés et les Conservateurs unis qui veulent voir Obama mordre la poussière. Espérons que les Américains leur offriront une belle surprise le 3 novembre au matin !

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article