MICHAEL JACKSON R.I.P.

Publié le par NEOAFRICAIN


En ces temps de crise mondiale, de pandémies, de conflits potentiels et de guerres ouvertes, je veux prendre quelques temps pour m'incliner sur la mémoire de celui qui restera pour beaucoup le PLUS GRAND SHOWMAN des temps modernes.

Le KING OF POP est donc décédé.

Au-delà des zones d’ombre qui demeurent et qui ont fait que ces dernières années j’étais moins en phase avec l’évolution de cette star planétaire ; je dois reconnaître que sa disparition m’émeut profondément.

Comme tout artiste, il sera resté incompris de la plupart ; comme tout enfant-star, il se sera senti « exploité » par son entourage ; et comme tout homme vénéré et adulé sur tous les continents, il n’a pu mener une vie normale.

Quand il était au sommet de son art, dans les années 1980, MICHAEL JACKSON était mon idole.  Sa classe en dansant « BILLIE JEAN », son immense album « THRILLER », son « WE ARE THE WORLD » qui démontra toute sa générosité, ses performances exceptionnelles à chacun de ses spectacles, ses très nombreuses récompenses,… Bref,  je le trouvais inégalé et je continue à le penser encore aujourd’hui.


En plus de son brio artistique, il symbolisait aussi la méritocratie de la société américaine. Son succès a contribué à façonner mon amour des USA. Je continue à penser qu’une société qui a permis de tels destins n’est pas ce système social inique et sectaire que ses détracteurs décrient.




En tant que « black », je veux aussi dire que je désapprouve les Jesse Jackson et autres Al Sharpton qui veulent récupérer la vie de Michael pour leur cause politique. MICHAEL JACKSON n’appartenait pas à une race ou à un groupe. Il était bien au-dessus de tout ça. Les millions de personnes qui le pleurent des quatre coins du monde et la frénésie des médias qui ne cessent de nous rappeler ses prouesses depuis  l’annonce de sa mort, le démontrent à suffisance.


En écrivant ces lignes, je l’imagine lancé dans un MOONWALK de rêve, entouré des autres stars décédées.

R.I.P. MICHAEL JACKSON

Publié dans ACTUALITE BRULANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article