DECOURAGEMENT A PROSCRIRE !

Publié le par NEOAFRICAIN

Ces derniers temps, une vague de découragement a submergé nombre de mes correspondants. Je n’y ai pas échappé non plus.

Comme beaucoup, je suis extrêmement frustré des réponses apportées pour régler les plus grands maux de notre temps.

En économie : les politiques socialo-étatistes se multiplient. La planche à billets fonctionne à plein régime. Les hommes politiques de tous les pays n’ont qu’une seule réponse face à la crise : toujours plus de dépenses publiques. Les nationalisations les plus diverses se multiplient (imaginez qu’aux USA le gouvernement va bientôt dicter la stratégie commerciale des constructeurs de voitures et des fabricants de chips !), on veut interdire de licencier alors que la crise frappe de nombreux secteurs, on en vient à supporter la séquestration des patrons.…

Quant aux valeurs : partout on constate que les valeurs les plus fondamentales sont mises à mal. On ne peut plus dire son attachement à certaines valeurs ou prôner plus de responsabilisation sans s’attirer les critiques les plus acerbes.

Le terrorisme mondial triomphe tant sur le terrain que dans le débat d’idées.  Les terroristes islamistes continuent à marquer des points. Facilités par certains leaders occidentaux qui trouvent des justifications à leur lutte, ils se renforcent. Ils ont compris que désormais, ces leaders préféreront toujours négocier avec eux plutôt que de les affronter.

Les exemples de ce qui précède sont nombreux ; le marasme économique, les budgets qui sont dans le rouge, le Pape insulté, les délinquants de plus en plus jeunes et toujours plus violents, les mouvements terroristes à la table des négociations, les actes de piraterie, la montée de l’islamisation…

Tout ceci est décourageant et frustrant !

Mais c’est exactement pour cette raison que nous devons continuer à résister, à militer. Nous nous devons marquer notre présence partout, faire circuler nos idées, apporter des solutions alternatives. Que ça soit lors de soirées entre amis, sur nos lieux de travail ou sur le net, il ne faut pas hésiter. Parfois privilégier des œuvres artistiques « amies » est aussi bénéfique ; sur la toile surtout, il est primordial de passer du temps à visiter des sites « amis ». Cela renforcera leur position face aux publicitaires, les encouragera et les référencera favorablement sur les moteurs de recherches. Les moyens d’actions légales et pacifiques sont nombreux et nous devons les exercer.

Ne laissons pas nos adversaires régner en mettre sur le Cinéma, sur Google ou  sur Facebook. Soyons vigilants par notre consommation à ne pas enrichir des banques ou des chaînes télé islamistes.

Forts de nos valeurs et sûrs de la justesse de nos principes, nous devons persévérer dans cette lutte même si nous sommes (provisoirement) minoritaires dans l’opinion.

Publié dans ACTUALITE BRULANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article