INQUISITION MODERNE

Publié le par NEOAFRICAIN


Quelques semaines après la polémique sur le port ou non du préservatif ,et en cette fin de carême, j'ai trouvé intéressant de revenir sur ce qui a été une grande campagne d'inquisition moderne.

Quel pied de nez à nous tous qui reprochons aux démocraties occidentales leur laxisme.
Voyez donc:
le Parlement Belge adopte une résolution condamnant les propos du Pape; le gouvernement français interpelle officiellement le Vatican sur ces mêmes propos; toute la presse européenne se déchaîne en tirant à boulet rouge sur le Saint Père; des comiques et des célébrités se mobilisent ; dans ce concert de réprobations on en vient même à tolérer que des groupuscules s'en prennent à des fidèles à la sortie des messes...

Mais au fond, de quoi s'agissait-il?

Les bien-pensants de tout poil ont donc été surpris que le Pape Benoît XVI n'ait pas changé le discours de l'Eglise sur un sujet aussi important?
Voulaient-ils que le Pape disent le contraire de ce qui est écrit dans la Bible?

Même si tout a été dit et écrit sur le sujet, je veux dire que le Pape a eu raison dans le fond, même si la forme a pu choquer des gens qui ne supportent plus qu'on remette en cause leur façon de vivre (même si ces mêmes gens considèrent en très grande majorité que le monde va dans le mauvais sens!).

J'ai aussi trouvé parfaitement dédaigneuse cette idée selon laquelle il faudrait tenir un discours plus adapter aux populations africaines. Une vérité de cette nature est bien-sûr universelle!

Le préservatif est un des meilleurs moyens de se protéger quand on a des comportements à risques.
La logique commande que si l'on veut réélement combattre le problème: il faut éviter des comportements à risques.
Le dire n'est méprisant pour personne, c'est juste cartésien. Heureusement que quelques scientifiques courageux ont eu le courage de le démontrer (http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2009/03/27/AR2009032702825.html).
Je recommande aussi à tous de lire ce témoignage courageux venu d'un malade du sida. Il sait de quoi il parle.(http://www.famillechretienne.fr/agir/vie-de-l-eglise/dominique-morin-malade-du-sida-le-preservatif-est-un-leurre_t11_s73_d50159.html).

J'ai eu à tester cette position en direct avec des amis dont la plupart étaient opposés aux propos du Pape.
J'ai simplement posé la question: "Courons-nous davantage de risques maintenant que nous sommes chacun d'entre nous en couple et que nous n'utilisons plus de préservatifs, par rapport à l'époque où nous vagabondions d'aventures en aventures les poches pleines de "durex"?

Les réponses allaient quasi-toutes dans le sens des propos du Pape!


La vérité est parfois dure à entendre et encore plus à respecter, en ce qu'elle peut ne pas nous conforter dans nos habitudes ou nous amener à rejeter la pensée unique: mais il y a au moins une certitude, la vérité libère!








Publié dans RELIGION

Commenter cet article