DRAME AFRICAIN

Publié le par NEOAFRICAIN



Il y a quelques jours un nouveau drame humain s'était déroulé aux larges des côtes européennes.
Un nombre effroyable d'immigrés clandestins ont péri noyés.

Contrairement à d'autres, en tant qu'Africain, ma colère se tourne d'abord vers nos autorités africaines et non vers les pays qui ne veulent et ne peuvent accepter "toute la misère du monde".

J'ai la chance de beaucoup voyager et souvent quand je retourne dans mon pays d'origine, je constate le paradoxe qui fait que la plupart négligent les potentialités et les ressources extraordinaires qu'offrent nos pays, pour préférer la facilité du "venir en Europe".

Cette mentalité qui fait qu'un Africain qui réussit se sent obligé d'émigrer est dévastatrice pour nos contrées.
Pour un joueur de foot qui sera engagé au Barça, pour un politicien qui achètera une villa à Neuilly ou pour un commerçant qui investira à Dubaï; combien de milliers d'autres Africains éblouis par ces mirages s'échoueront sur les côtes italiennes ou espagnoles? combien d'autres finiront dans des vols "charters" remplis d'expulsés?

Tout ceci est un immense gâchis. Alors qu'une Afrique forte de son tourisme, de sa culture, de ses arts, de ses ressources minières, de ses fôrets,etc... n'est pas une terre qui doit voir mourir sa jeunesse dans des "boat-people".

Pour moi ces drames sont d'abord de la responsabilité des dirigeants africains actuels qui ,malgré les pouvoirs immenses qu'ils détiennent, ne sont pas en mesure d'offrir un cadre d'espoir (" An African Dream") aux millions de jeunes qui s'entassent dans les villes. Ces mêmes dirigeants sont bien souvent les premiers à dénoncer la fermeture des frontières et à reprocher aux autres pays de ne pas acceuillir ceux qui s'exilent... le COMBLE!

Mais, il revient aussi à chacun d'entre nous qui détennons une quelconque autorité (économique, politique, familiale, etc...) d'exliquer et de prouver que ce n'est pas la panacée que d'émigrer, que le salut collectif africain se nourrira de la réussite individuelle en Afrique et que si ni l'Etat, ni la société civile ne prennent conscience du risque que court notre continent en perdant chaque jour ses forces vives, ce DRAME AFRICAIN ne nous aura rien appris.


Dans les heures très sombres de l'histoire, des millions d'Africains ont été vendus et déportés loin du continent noir dans des conditions et dans un contexte bien pire; mais aujourd'hui ce sont non seulement les bras, mais aussi les cerveaux et les coeurs qui se déportent d'eux-mêmes!

La tentation est grande et simpliste de reporter toute la responsabilité de l'immigration sur les Multi-Nationales, sur les anciens colonisateurs, bref sur l'autre.
Mais ce raisonnement ne tient pas quand on voit d'autres pays qui ont connu les mêmes difficultés et qui s'en sont sortis.

IL EST TEMPS D'AVOIR UNE ATTITUDE MATURE ET RESPONSABLE, ET DE REGLER LES PROBLEMES CHEZ NOUS POUR QUE CECI NE SE PRODUISE PLUS;




Publié dans ACTUALITE BRULANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article