10 ANS APRES!

Publié le par NEOAFRICAIN

 

Comme chaque année, je ressens le besoin d’écrire en ce jour anniversaire de ces terribles attentats du 11 septembre 2001. Cette année revêt bien-sûr un caractère particulier. 10 ans donc que nous avons quasi tous vécu en direct à la télé, des gros avions de ligne se désintégrer dans les majestueuses tours jumelles du World Trade Center et dans l’imposant bâtiment du Pentagone.

Déjà ce jour-là on pouvait voir les camps se former. J’ai des connaissances qui à l’annonce de ce drame étaient disposées à donner leur sang pour les victimes ; d’autres par contre ricanaient de voir la 1ère puissance mondiale se faire humilier. Quant à votre serviteur, j’ai immédiatement été révolté par cette déclaration de guerre de l’Islam radical au monde libre. Je ne me suis pas dit ; après tout je suis Africain, en quoi ça me concerne ? Je vis en Europe, en quoi ça me concerne ? Et les USA ne méritent-t-ils pas ce qui leur arrive ? Ne devrions-nous pas tenter de comprendre BEN LADEN ?....  Rien de ceci ne m’avait effleuré ce mardi-là. J’ai vu les gens se précipiter dans le vide, des immeubles de prestige prendre feu puis s’effondrer, le cœur de la 1ère puissance économique et militaire qui brûlait ; j’ai imaginé les paisibles voyageurs emportés dans la mort par les kamikazes... Et j’ai compris que c’était l’Humanité toute entière qui était agressée. De plus, si la plus puissante des nations était ainsi blessée dans sa chair ; qu’en sera-t-il pour les autres pays ? Je ne pouvais pas imaginer à cette époque combien j’avais raison dans mes craintes. Il suffit par exemple de voir comment les pays du Sahel sont aujourd’hui à la merci des Islamistes, ou comment ces terroristes s’en sont pris durant toutes ces années à leurs propres coreligionnaires pour comprendre ce qui se tramaient ce jour-là.

Au risque de paraître répétitif, je ne peux écrire sur le 11  septembre sans à chaque fois féliciter ceux qui dirigeaient les USA à cette époque. En choisissant l’attaque totale comme stratégie, G.W. BUSH a empêché d’autres attentats et à permis qu’à terme les cerveaux de cette vague de terreur soient emprisonnés ou mis hors d’état de nuire. Dans les années ’90, sous l’œil un peu passif des leaders de cette fin de siècle qui ne pensaient qu’au business et à internet, Al-Qaïda a eu 10ans pour se développer jusqu’à atteindre le niveau qu’il avait en 2001. Il aura fallu ensuite une dizaine d’années pour qu’enfin des Politiciens déterminés prennent les mesures fortes qui seules pouvaient défaire la tentaculaire organisation islamiste, jusqu’à liquider son chef. Je ne regrette ni Guantanamo, ni l’Afghanistan, ni les opérations secrètes visant à intercepter les terroristes partout dans le monde.

Même si la tête de cette organisation terroriste a été décapitée et que globalement son idéologie est en recul parmi les Musulmans et dans le monde, il ne faut pas baisser la garde. Car une des leçons de cette  tragédie, c’est que si on les laisse faire, quelques illuminés peuvent commettre d’immenses dégâts. Mais ce que nous devons tous retenir, c’est le courage des simples citoyens qui ont osé affronter les terroristes. Dans United 93, comme dans la guerre qui s’en est suivie. C’est ainsi que justice sera vraiment rendue aux milliers de victimes de ces attentats.

 

Commenter cet article